Avis·manga

[Manga] Street Fighting Cat – L’intégrale – de SP Nakatema

Bonjour ^_^

Un peu inhabituel comme article mais je vous présente le pack de l’intégrale de Street Fighting Cat. Je vous donnerai un petit avis sur chaque tome.

L’emballage des quatre volumes composant l’intégrale cache une illustration sympathique.

Pourquoi j’ai cédé à la tentation ?

Déjà parce qu’on ne payait que trois livres sur les quatre. Ensuite, étant fan de chats, j’ai décidé de tenter le coup.

-1-


La nuit, quand les humains s’endorment, les chats prennent possession des rues et des toits et passent en mode badass ! Poussés par leurs instincts ancestraux, les chefs de bande défendent ou agrandissent leur territoire à coups de griffes et de crocs pour écarter les plus retors des chats de poubelle ! Suite à une rencontre inattendue. Hige, un matou errant tombé tout en bas de l’échelle sociale féline, se retrouve entraîné dans le tourbillon des rivalités entre les clans qui règnent sur les différents quartiers. Ne manquez pas cette délirante série de bastons de chats qui feraient passer un yakuza pour une fillette !

Mon avis :

Ma première erreur a été de ne pas regarder attentivement chacun des chats pour les reconnaître plus facilement. Mais ça, c’est assez récurrent chez moi… Je suis complètement à côté de mes pompes.

Plus sérieusement, nous découvrons Hige, un chat qui aurait aimé se trouver en haut de l’échelle sociale mais qui accumule les échecs au point d’être la cible idéale des autres chats de gouttière jusqu’à ce que survienne un chat « inconnu » des quartiers. Bien involontairement, Hige se surprend à vouloir accompagner ce nouveau chat et à lui apprendre les règles qui régissent le monde des chats de gouttière. Un premier volume qui sert de placement, des bagarres et quelque bonnes surprises.

-2-

Il est gros, placide, et on lui donnerait des croquettes sans confession… Pourtant, comme tous les chats, Nobunaga mène une vie secrète la nuit : c’est une teigne, c’est même le chat le plus badass du coin ! S’il a quitté son intérieur douillet, c’est pour mettre la patte sur les poubelles les mieux garnies de Tokyo, quitte à s’attaquer à tous les gangs félins qui y règnent. Ce matou maousse costaud est arrivé à point nommé pour Hige, un chat tombé au bas de l’échelle sociale féline, qui compte bien utiliser la force de son nouveau compagnon pour devenir un boss, un vrai. Mais voici que le pire des matous balafrés se dresse sur leur route…

Mon avis :

Si Hige reste fidèle à l’image qu’on a de lui lors du premier tome, à savoir que c’est un chat plutôt peureux, on en apprend beaucoup plus sur Nobunaga, ce chat surgit de nulle part.

Il y a un énorme contraste entre Hige et son compagnon de route : la seule chose qui intéresse Nobunaga est la nourriture. Les guerres de quartiers, ça ne le branche pas trop même s’il est assez fan des combats. Alors qu’Hige n’a toujours pas changé d’idée : le pouvoir, ça l’intéresse.

-3-

Ex paria, relégué tout en bas de l’échelle sociale féline. Hideyoshi a décidé de remonter la pente, en suivant Nobunaga, ex chat domestique, mais bagarreur hors-pair… A la demande d’Arashi, les deux compères entreprennent d’unifier Sakura-ue. Mais ce qu’ils ignorent, c’est que l’armée du quartier nord s’apprête à déferler sur le quartier !

Mon avis :

Les complots se dessinent de plus en plus. On a bien du mal à distinguer qui est du bon ou du mauvais côté alors que chaque gang des rues veut simplement conserver son territoire ou s’assurer d’en garder le meilleur. Peu importe les raisons, si elles peuvent paraître égoïstes ou injustifiées, les chats gouvernent selon leurs propres règles. Et c’est pas jojo…

-4-

Qui sortira vainqueur de la guerre qui ensanglante le monde des chats des rues ? Nobunaga, ex-chat domestique, et son fidèle lieutenant Hideyoshi, ex-paria du milieu félin, vont tenter de mettre un terme à ce terrible conflit.

Mon avis :

Sans surprise, je peux vous annoncer que j’ai beaucoup aimé la conclusion de cette série.

De la baston, de la prise de pouvoir, du changement dans l’air…

J’ai adoré l’évolution de Hige qui apparaissait tellement nul au commencement. Il a pris de la bouteille et plus encore, il a des idées sympathiques que je ne peux qu’approuver.

Quant à Nobunaga, c’est un chat qui aura amené la force qui manquait, la cervelle parfois, mais surtout j’ai été heureuse de découvrir ce que le destin lui réservait.

J’ai parfaitement conscience de vous partager un retour tout beau, tout rose mais c’est exactement ce que je choisis de retenir de cette histoire de guerre de clans de chats de gouttière. Je suis presque triste que ce soit déjà terminé.

Éditeur : Doki-Doki
Intégrale : 22€50
Par tome : 7€50
Sortie du premier volume : Juillet 2017

Je vous recommande de céder à l’appel du coffret si vous aimez les chats et la baston. Il faudra le lire pour s’en faire une idée plus précise.

Ma note pour la série au complet : 17/20.

Publicités

3 commentaires sur “[Manga] Street Fighting Cat – L’intégrale – de SP Nakatema

    1. Je ne savais même pas que ça existait 😉 je suis tombée dessus en fouillant pour dénicher les titres de la liste des mangas à lire. ^_^
      J’ai trouvé le concept sympa. Mais c’est bien passé parce que ce n’est pas une longue série. Je n’aurai pas été contre un ou deux tomes de plus mais au-delà je pense que ça perdrait sa saveur.

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s