Avis

Trois jours de Jonathan Delage

Couverture et présentation :


Je m’appelle Cameron Lewis. Elle, c’est Lana-Jean. Ma femme. Nous sommes des fugitifs. UN couple comme tant d’autres. A ceci près que par un concours de circonstances, nous sommes passés de l’autre côté de la barrière. Nous n’avons rien décidé de tout cela. Du moins, au début de l’histoire. La suite relève de notre propre volonté. Nous avons choisi de vivre sans entraves. Libres comme l’air. La vie plutôt que la justice et la morale. A l’heure où je vous parle, une armada de flics tente par tous les moyens de nous mettre la main dessus. Quelques fois, tout va trop bien. Vous menez une vie bien rangée et sans savoir pourquoi, la machine se grippe. Il vous reste dès lors à choisir la bonne option. Si tout était prévisible, rien n’aurait d’intérêt, pas vrai ?!

Éditeur : auto-édition
Numérique : 4€50
Papier : 18€
Pages : 304
Sortie : février 2019

Mon avis :

J’ai choisi de lire ce roman suite à un retour fait par SerialreadeuZ que vous pouvez retrouver ici.

Un charmant duo de fugitifs à bord d’une belle bagnole, voilà qui est tout à fait prometteur.

La fuite en elle-même n’a rien qui ne sorte du commun. Ce qui rend ce roman si attrayant réside dans le choix de l’auteur d’attribuer une dimension psychologique à tout cela.

Le lecteur a accès aux pensées de Cameron et Lana-Jean, aux cheminements de l’esprit qui découlent des choix effectués.

Rien ne les prédestinait à devenir des criminels recherchés et pourtant, les voilà à cavaler et à espérer vivre enfin après des années à se plier à des lois qui ne sont pas les leurs.

Tout l’intérêt de ce roman passe par ces frontières morales définies par les autres face à celles définies par nous-mêmes.

Trois jours, c’est une aventure qui avale des kilomètres, ce sont des rencontres inattendues, parfois enrichissantes mais surtout, ce sont des instants de vie de ceux qui n’ont plus rien à perdre.

Trois jours, c’est une histoire d’amour intense de soi, de l’autre et du monde.

Trois jours, c’est un dénouement surprenant que le lecteur pourra saluer.

Un roman qui peut amener quelques réflexions existentielles. À découvrir sans hésiter.

3 commentaires sur “Trois jours de Jonathan Delage

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s