Avis

Einstein, le sexe et moi de Olivier Liron

Couverture et présentation :

 » Je suis autiste Asperger. Ce n’est pas une maladie, je vous rassure. C’est une différence. Je vais vous raconter une histoire. Cette histoire est la mienne. J’ai joué au jeu télévisé Questions pour un champion et cela a été très important pour moi. « 

Nous voici donc en 2012 sur le plateau de France 3 avec notre candidat préféré. Olivier Liron lui-même est fort occupé à gagner ; tout autant à nous expliquer ce qui lui est arrivé. En réunissant ici les ingrédients de la confession et ceux du thriller, il manifeste une nouvelle fois avec l’humour qui est sa marque de fabrique, sa très subtile connaissance des émotions humaines.

Éditeur : Alma / Points
Grand format : 18€
Poche : 6€60
Numérique : 12€99
Pages : 200
Sortie : septembre 2018

Mon avis :

Depuis le temps que j’entends parler de ce roman, il me tardait de me l’offrir, en poche évidemment. C’est sur le blog de Mateiva que j’ai vu en premier une chronique qui m’a fait envie. Je vous invite à aller voir son retour ici.

C’est particulier, pas dans la compréhension mais dans la façon de jeter des éléments qui accentue cet effet d’incohérence qu’on pense avoir au départ. Ce n’est pas incohérent, c’est un fil de pensées d’un individu. Ce n’est pas logique sauf si vous-même vous arrivez à reconnaître que parfois, des choses vous passent par la tête et vous entraînent très loin.

Ce texte, c’est un peu Olivier Liron enfant, puis ado, puis adulte. C’est lui, dans sa quête, dans sa prison, dans son enfer personnel. C’est sa différence, c’est le harcèlement, c’est la haine, c’est tout un tas de choses qui font sourire ou qui vous donnent la nausée.

Ce texte, c’est l’émission Question pour un Champion à laquelle il a participé. C’est l’angoisse et l’envie de gagner.

Ce texte, c’est un peu une victoire face à l’adversité, à ceux qui ne croient pas en vos chances.

C’est aussi un peu de poésie, de fantaisie, de folie. Vous aimerez ou vous n’aimerez pas.

Pour ma part, j’ai passé un moment de lecture sympathique. C’était beau même dans ce qui ne l’était pas.

Ma note : 17/20.

Publicités

6 commentaires sur “Einstein, le sexe et moi de Olivier Liron

  1. Le titre m’a fait rire, je ne pensais pas que ça parlait de ce sujet. Je ne vois pas du tout de qui il s’agit (même si je connais vite fait l’émission) par contre le sujet à l’air drôlement « intéressant ». Et particulier aussi… Bref, il titille ma curiosité ^^

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s