Avis

Ce qui ne te tue pas… – Ce qui nous consume… de Georgia Caldera

Couverture et présentation :

Quand la haine est aux prises avec l’amour…

Le bac en poche, les années lycée et leur lot de terribles souvenirs derrière elle, Violette se réjouit de pouvoir enfin tourner la page. C’est par un déménagement et l’intégration d’une école de graphisme de renom que débute sa nouvelle vie. Artiste dans l’âme, Violette espère se révéler et s’épanouir au sein de Arte-Sup. Or son bonheur a un prix : Adam, le fils de son nouveau beau-père. Car le jeune homme, aussi ombrageux qu’insaisissable, avec lequel elle va devoir désormais partager un couloir, semble la haïr par-dessous tout. Et lui aussi étudie les arts graphiques au sein de la même formation…

Éditeur : J’ai lu
Semi-poche : 13€40
Numérique : 9€99
Pages : 320
Sortie : mars 2019

Mon avis (sur la duologie) :

Georgia Caldera a encore frappé fort dans ce Young Adult mêlant maltraitance et harcèlement scolaire.

Violette, durement éprouvée par le harcèlement dont elle a été victime l’année précédente, s’installe chez sa mère et son nouveau mari. Elle ne connaît ni Ludwig, ni Adam mais elle souhaite laisser derrière elle ce cauchemar et prendre un nouveau départ. Violette ne manque pas de réparties, a la langue bien pendue, nous fait rire ou nous étonne.

Adam est introverti, solitaire et silencieux. Il ne se dévoile pas facilement ce qui le rend mystérieux.

Nos deux jeunes adultes se heurtent, s’intriguent et lient connaissance mais pas de la manière la plus simple. L’ambiance est tendue autant entre eux que dans leur relation avec leurs parents.

J’ai apprécié la dynamique entre les deux personnages. Georgia Caldera passe du point de vue de l’un à l’autre, le tout à la première personne, permettant l’introspection nécessaire à la compréhension des réactions de chacun dans leur contexte. J’ai trouvé beaucoup de justesse dans l’approche de ces thèmes graves qui sont malheureusement trop souvent le quotidien de vrais individus.

Cette duologie séduit et touche. Il me paraît difficile de rester indifférent à Violette et Adam. Beaucoup d’émotions dans ces romans. Une excellente lecture.

Ma note : 18/20.

Couverture et présentation du second tome :


Violette, au passé troublé mais au brillant avenir, vient d’intégrer une école d’art. Elle s’est installée chez sa mère et son nouveau mari, et a fait la connaissance du fils de celui-ci, le solitaire et énigmatique Adam. Après s’être ignorés puis déchirés durant des semaines, ils ont trouvé la paix dans les bras l’un de l’autre et se sont déclaré leur amour. Violette doit désormais apprendre à lui faire confiance, mais les secrets qui voilent le ténébreux regard d’Adam pèsent sur leur couple. Parviendra-t-il à lui révéler ses démons et à accepter son aide?

Semi-poche : 13€40
Numérique : 9€99
Pages : 416
Sortie : Mai 2019
Publicités

Un commentaire sur “Ce qui ne te tue pas… – Ce qui nous consume… de Georgia Caldera

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s