Avis

Unité d’élite (H.E.R.O. -1-) de Victoria Sue

Couverture et présentation :

En devenant un humain augmenté, Talon Valdez savait que sa vie et ses rêves étaient terminés. Détestés, traités avec suspicion et souvent enfermés, les augmentés étaient perçus comme des monstres. Ils étaient méprisés par le public et on ne leur faisait jamais confiance pour servir dans l’armée ou dans n’importe quel autre organisme des forces de l’ordre.

Des années plus tard, Talon a l’opportunité de monter une unité d’élite composée d’humains augmentés qui sera mise au service du FBI, mais sous une condition non négociable : chaque augmenté devra faire équipe avec un humain ordinaire.

Finn Mayer rêve de rejoindre le FBI depuis qu’il a quatorze ans. Il a fait tous les sacrifices possibles pour y arriver, y compris vivre avec sa mère égoïste et son frère homophobe et tyrannique, et renoncer à avoir un petit ami. Mais sa dyslexie non diagnostiquée a coupé court à ses aspirations. Sa dernière chance est de faire équipe avec Talon, un augmenté aux capacités létales qui ne fait pas confiance aux humains ordinaires pour garder les secrets de ses semblables et qui veut voir Finn échouer.

Finn dispose de quatre semaines pour se montrer à la hauteur aux yeux de ses coéquipiers. L’équipe a quatre semaines pour faire ses preuves auprès du public. Et quand un autre groupe menace leur succès – et que leurs vies sont mises en danger – ils ont quatre semaines pour survivre.

Éditeur : MxM Bookmark
Papier : 18€
Numérique : 5€99
Pages : 356
Sortie : mars 2018

Mon avis :

Même si tous les tomes ne sont pas encore disponibles, j’ai décidé de débuter cette série. Je ne le regrette pas.

Finn n’est pas un héros classique quasiment parfait. Finn reste un homme commun, avec des problèmes (sa dyslexie notamment). Talon va appuyer là où ça fait mal pour décourager Finn. Pourtant, c’est le seul candidat valable pour rejoindre l’équipe après l’échec des quatre précédents. Entre eux, c’est plutôt « je t’aime – je te hais ».

Concernant le monde crée par Victoria Sue, on appréciera ces humains augmentés aux capacités décuplées surtout si on a un faible pour les super héros. Et les discriminations qui en découlent puisque qu’ils n’ont pas demandé à être comme ça mais sont pointés du doigt par la société avec un énorme panneau « danger » collé au visage.

Pour le scénario, le départ est lent même si on en comprend la nécessité pour la mise en place cet univers particulier. Le reste contient pas mal d’action. Super capacités, oui, mais à usage modéré. Toute l’équipe va comprendre qu’il y a beaucoup en jeu avec la création de cette unité. La fin est annonciatrice d’une mission qui promet du lourd.

Je ne sais pas encore si j’ai adhéré à la personnalité de Talon : il est plutôt condescendant mais se transforme en chamallow par moment.

J’ai adoré ce roman malgré tout. J’ai hâte de me procurer la suite.

Ma note : 18/20.

Publicités

3 commentaires sur “Unité d’élite (H.E.R.O. -1-) de Victoria Sue

    1. Pas vraiment. Le contexte n’est pas tout à fait le même pour ce qui fait leur « amélioration » déjà. Je n’ai pas eu la sensation de lire du « déja-vu » mais tu commences à savoir que j’ai une mémoire assez capricieuse. En tout cas, la base de l’histoire diffère.

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s