Avis

Teddy (Le clan Marian -2-) de Lucy Lennox

Couverture et présentation :

Teddy : s’il y a une chose que je ne fais pas, c’est m’engager. Vous ne devenez pas un photographe primé en restant au même endroit. Je suis toujours sur la route, à la recherche de la photo suivante, du prix suivant, du corps brûlant suivant. C’est ainsi que j’ai atterri sous le porche de M. James Marian au milieu de nulle part en Alaska. Il est connu sous le nom de « l’homme qui murmurait à l’oreille des animaux sauvages », et je veux le photographier en action. Il est réticent au début, mais je peux être persuasif.

Rapidement, je l’ai dans mon lit en train de dire « oui » encore et encore, mais mon habileté à ficher le camp est entravée par une tempête de neige à Denali.

Jamie : Je me suis toujours considéré du genre à me marier. Jusqu’à ce que je sois abandonné au pied de l’autel. Maintenant, j’ai une nouvelle devise : ne jamais s’engager et ne jamais tomber amoureux. Alors, quand un photographe animalier arrogant décide que je suis la clé pour son chef-d’oeuvre suivant, cela semble être l’arrangement parfait : le professionnel n’est en ville que pour une brève mission, puis il partira. Pas d’engagement, pas d’attaches, et aucune chance que mon coeur soit brisé à nouveau.

Il n’y a qu’un problème : je pense que je suis en train de tomber amoureux. Maintenant, je crains d’être peut-être du genre à me marier, après tout. Et il ne l’est certainement pas.

Éditeur : Juno Publishing
Numérique : 4€99
Pages : 240
Sortie : Juillet 2019

Mon avis :

Douce romance… ou pas… Après tout, les animaux sauvages, il vaut mieux s’en méfier.

J’adore l’Alaska. Si j’avais plus de cran, je grimperai dans un avion et m’en irai pour voir comment c’est, en vrai. Mais en attendant, je reste bien clouée sur mon canapé et laisse la plume de Lucy Lennox me faire découvrir les lieux en compagnie de Jamie et Teddy. Quelques descriptions sont à prévoir mais pas agaçantes.

Ça n’a pas de prix : l’espace, la liberté, la faune et la flore. On comprend la méfiance de Jamie envers Teddy et son projet de photos. On comprend l’insistance de Teddy quand on sait à quel point c’est magnifique de voir l’homme en compagnie des bêtes.

Et au beau milieu de ces enjeux professionnels, il y a cette attirance malvenue qui se glisse entre Jamie et Teddy. Ils ont beau savoir que c’est perdu d’avance, c’est obsessionnel.

Alors oui, vous aurez des tonnes de scènes de sexe mais plutôt courtes entre deux épisodes plus humoristiques ou graves parce que c’est aussi ça, la vie, une suite de hauts et de bas, qu’il est toujours plus facile de gérer lorsqu’on a quelqu’un pour alléger nos poids (pour Jamie, c’est son immense famille et pour Teddy, ce sont ses amis). Peut-être qu’ensemble, ils parviendront à revoir leurs attentes sentimentales.

Jolie romance mais pas seulement. Lucy Lennox n’a pas négligé la partie photographie ni la partie faune… alors si le thème vous tente, c’est un excellent roman à savourer.

Ma note : 18/20.

Publicités

Un commentaire sur “Teddy (Le clan Marian -2-) de Lucy Lennox

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s