Avis·manga

[Manga] Bi no isu – Bi no kyoujin – Reibun Ike

Couverture et présentation :


Nirasawa est un jeune yakuza sous les ordres de Kabu, héritier du clan, qui l’a recueilli et entraîné. Accusé d’être en partie responsable d’une éventuelle guerre entre clans rivaux, Nirasawa devra aller au bout de son amour pour son chef pour prouver son innocence, quitte à en mourir… Ce volume contient aussi deux autres histoires, l’une traitant d’un jeune garçon qui retrouve celui qui l’a rendu impuissant et la seconde sur deux camarades de lycée qui se retrouvent lors d’un dîner d’affaires. L’amour sera-t-il au rendez-vous ?

Éditeur : Taifu
Papier : 8€99
Pages : 208
Sortie : novembre 2012

Mon avis (sur l’intégralité de la série) :

Cruel… Voilà déjà un premier mot pour définir le contenu de cette série qui met à l’honneur Kabu et Nirasawa au milieu des clans yakuza.

On ne peut pas dire que le terme yakuza fasse référence à la douceur et à l’amour. Sans la cruauté de ses personnages, Bi no isu n’aurait pas la même saveur.

Parlons sexe… parce que cette série ne fait pas dans la dentelle donc abstenez-vous de la lire si ça ne vous intéresse pas.

Parlons violence… ça débute plutôt fort avec la capture de Nirasawa qui se fait brutaliser par Kabu… qui est parfaitement au courant des sentiments de Nirasawa pour lui. Ça rend l’acte plus terrible encore (je déteste tellement la violence). Mais ça continue ainsi tout au long des tomes, parce que ça flingue et découpe comme vous vous respirez. Ceci dit, c’est très réussi dans son genre alors ne pleurons pas et saluons la performance.

Parlons romance… terrifiant. C’est terrifiant. Au milieu des balles, ça donne un effet décuplé aux sentiments. Kabu et Nirasawa sont effrayants de sentimentalisme à demi-mots et de froideur apparente. (Je ne sais pas trop si c’est bien français mais j’espère que vous avez saisi le concept.)

Vous aurez deviné que j’ai apprécié mon immersion dans cette histoire. Il y aurait des multitudes de mots à mettre pour illustrer le tout. Je vous épargne ça.

Ce que j’ai le plus aimé, c’est le personnage de Nirasawa : difficile à définir par son attitude et ses intentions. Compliqué aussi de calculer s’il est moins cruel que Kabu… Un personnage intéressant à plusieurs facettes.

Ma note : 18/20.

Couvertures et présentations des tomes suivants :

  • 2

51xpobGWsGL._AC_SL1500_.jpg
L’histoire de Bi no Kyoujin se passe 4 ans après les évènements racontés dans Bi no Isu. Pour certains, ce sentiment s’apparente à du Sado-masochisme, pour Kabu et Nirasawa c’est de l’amour. Alors que Kabu s’apprête à prendre la relève de son père à la tête du clan, Nirasawa est toujours présent à ses côtés et le soutient. Leur relation est toujours aussi torturée, mais rien ne peut s’opposer à l’irrisistible obsession qu’ils ont l’un envers l’autre.

  • 3

51jlgCHyJtL._AC_SL1500_.jpg

  • 4

51UEOOcl3nL._AC_SL1500_.jpg

Alors que le parrain se fait assassiner, la guerre se déclare entre les deux clans ennemis !

  • 5

81bdL9b1vFL._AC_SL1500_.jpg
Spin-off de la célèbre saga d’Ike Reibun avec des histoires bonus inédites ! Replongez dans l’univers de la saga Bi : Bi no Isu, Bi no Kyoujin, etc. Ike Reibun nous en apprend plus sur son couple phare : Kabu et Nirasawa et nous offre en bonus un chapitre de sa série Not Equal !

Publicités

3 commentaires sur “[Manga] Bi no isu – Bi no kyoujin – Reibun Ike

  1. Ah oui, t’as vraiment aimé du coup ! Contente de savoir que mon conseil n’a pas été un disaster pour toi lol.
    C’est vrai Nirasawa est le perso le plus intéressant de la saga, il a un sacrifice de lui-même par amour incroyable aussi. C’est sur la fin que Kabu montre ses sentiments, c’est drôle parce que ça ferait peur à Nirasawa et « mignon » parce que Kabu n’est pas fleur bleue et l’effet est particulier.
    C’était français ce que tu as dit (en tout cas, j’ai compris mdr)

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s