Avis

Chaque souffle que tu prends (Le Mata Hari -1-) de Robert Winter

Couverture et présentation :

Quelqu’un assassine de jeunes homosexuels à Washington, DC.

Lorsque Zachary Hall quitte l’Utah pour un emploi à Washington, c’est enfin sa chance de vivre comme un homme gay et peut-être de trouver quelqu’un de spécial. Dans un bar, il rencontre Thomas Scarborough, un homme qui semble parfait dans et hors de la chambre. Mais Thomas ne fait jamais dans les rendez-vous. Il ne couche même jamais deux fois avec le même homme. Malgré leur connexion immédiate, il ne peut offrir à Zachary que son amitié, mais ce dernier cherche beaucoup plus.

Thomas est tenté de rompre ses propres règles, mais des années auparavant, il a été victime d’un harceleur qui a presque détruit sa vie. Même si son harceleur est mort, Thomas tient obsessionnellement les autres à distance. Malgré sa fascination pour Zachary, il est incapable de baisser ses barrières. Frustré, Zachary accepte de ne jamais avoir ce qu’il veut avec Thomas et il trouve bientôt ce qu’il cherche auprès d’un autre homme.

Mais les homosexuels morts ont tous un lien avec Thomas. Une fois encore, quelqu’un surveille chacun de ses mouvements. Cela peut-il être une coïncidence ? Lorsque le tueur dépravé reporte son attention sur Zachary, Thomas doit faire face aux démons de son passé – ou perdre pour toujours sa chance d’ouvrir son cœur à Zachary.

Éditeur : Juno Publishing
Numérique : 5€49
Pages : 354
Sortie : Juillet 2019

Mon avis :

Je ne vous ai jamais caché mon amour pour le genre Romantic Suspense. J’ai toujours un peu de mal à dénicher de bons titres depuis que je lis du MM. (Si vous avez des suggestions, je prends, merci.)

Ce livre est bon dans sa partie si l’on considère que les héros ne sont pas des flics. La tension monte au fil des pages, pas assez vite pour me satisfaire complètement. Cependant, ça reste un texte plaisant à lire.

Zachary et Thomas, c’est l’affaire d’un soir, juste un. Première erreur de Thomas : il oublie d’expliquer son fonctionnement à Zachary. Le reste est assez prévisible donc je ne m’y attarde pas. C’est une jolie romance. J’ai préféré Zachary (on ne nous donne pas grand chose à propos de Thomas). Les personnages secondaires ne manquent pas d’intérêt non plus.

Pour ce qui est de l’affaire, c’est aussi prévisible. L’auteur ne s’embarrasse pas de pistes inutiles même si l’enquête prend son temps. La fin est chaotique, comme on peut l’espérer. Je rigole maintenant mais j’ai des images horribles dans la tête. 😂. Personne n’a envie de croiser la route du coupable.

L’ensemble est fluide et se laisse gentiment savourer. La narration est à la troisième personne, principalement avec le suivi du personnage de Zachary mais quelques passages concernent la flic ou encore Thomas, histoire de donner des éclaircissements nécessaires aux lecteurs.

Si vous aimez les romances à suspense… foncez.

Ma note : 16/20.

Publicités

6 commentaires sur “Chaque souffle que tu prends (Le Mata Hari -1-) de Robert Winter

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s