Avis

Le Lieutenant et la Dame Blanche de Coralie Winka

Couverture et résumé :


Lorsque les Allemands envahissent la zone sud en novembre 1942, Angélique a dix-sept ans. Elle s’occupe seule de la ferme familiale et de sa grand-mère qui est gravement malade. Croulant sous le poids des tâches et des responsabilités, elle trouve une aide inespérée en la personne du lieutenant Ulrich von Brackenstein, un jeune officier de la Wehrmacht, qui vient réquisitionner une parcelle de forêt appartenant à la famille. Son comportement correct et son charme ont très vite raison des réticences d’Angélique à côtoyer l’occupant. Elle accepte de l’affronter aux échecs en guise de remerciements. C’est le début d’une histoire d’amour interdite.

Éditeur : Gloriana Éditions
Numérique : 4€99
Papier : 19€
Pages : 422
Sortie : 05/04/2019

Mon avis :

Vous savez que l’historique et moi sommes incompatibles… mais lorsque j’ai passé commande chez Gloriana afin de récupérer deux livres dédicacés par Westley Diguet/L.D. Tudor, j’ai été obligée de craquer pour le roman de Coralie Winka. J’aime bien la couverture mais c’est le titre qui m’a le plus intriguée.

Angélique, jeune fille française, vit dans la ferme familiale où elle gère quasiment tout puisque sa mère est obligée de travailler pour un inspecteur et que sa grand-mère est malade. Lorsque les Allemands viennent s’emparer de la forêt lui appartenant, Angélique ne s’attend pas à tomber sous le charme du Lieutenant. Mais Ulrich est si loin de ressembler à l’image du monstre qu’elle s’était faite à propos des Allemands.

Une partie d’échecs entre Angélique et Ulrich débute alors et donne plus de valeur au titre et à la couverture : des pièces fabriquées par le père d’Angélique et Angélique elle-même qui vont faire plusieurs apparitions tout au long du roman.

La plume de Coralie Winka est légère et fluide permettant une immersion parfaite dans son histoire. On appréciera de trouver des faits historiques. On aimera respirer avec des événements plus heureux au milieu des bombes. On aimera ce juste milieu. J’avais peur que la guerre soit trop mise de côté mais ce n’est pas le cas. Et même si Angélique reste une civile, elle est au cœur de tout.

Collaboration, résistance, devoir, survie, amours interdites, … ce roman est une aventure dans une France occupée qui ne manquera pas de vous plaire.

Courage et valeur sont les seuls mots qui me viennent en pensant à chacun des personnages qui font que vous ne pouvez passer qu’un bon moment en leur compagnie.

Peut-être que j’aurai souhaité plus de force dans la romance mais c’est une appréciation plus que personnelle. Impossible de passer à côté des sentiments d’Angélique ou d’Ulrich pour autant mais ce n’est pas envahissant non plus.

Si vous aimez les romances interdites et la Seconde Guerre mondiale, foncez. Vous ne serez pas déçus.

Ma note : 17/20.

Publicités

2 commentaires sur “Le Lieutenant et la Dame Blanche de Coralie Winka

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s