Avis

Pierre et Jean de Guy de Maupassant

Couverture et résumé :


Écrit d’un seul trait durant l’été 1887, Pierre et Jean est le quatrième roman de Maupassant. C’est une œuvre naturaliste (ou réaliste-psychologique). L’œuvre, très courte, est éditée en volume le 9 janvier 1889 chez Ollendorff. Elle est composée du récit, mais également d’une célèbre préface intitulée Le roman dans laquelle Maupassant expose en quelques pages sa vision du roman naturaliste et critique le genre de l’étude psychologique. Extrait : Mais une vague jalousie, une de ces jalousies dormantes qui grandissent presque invisibles entre frères ou entre sœurs jusqu’à la maturité et qui éclatent à l’occasion d’un mariage ou d’un bonheur tombant sur l’un, les tenait en éveil dans une fraternelle et inoffensive inimitié. Certes ils s’aimaient, mais ils s’épiaient. Pierre, âgé de cinq ans à la naissance de Jean, avait regardé avec une hostilité de petite bête gâtée cette autre petite bête apparue tout à coup dans les bras de son père et de sa mère, et tant aimée, tant caressée par eux.

Numérique : 0€

Papier de la présente édition : 6€86

Mon avis :

C’est avant tout pour la préface de ce livre que je vous recommande la lecture de cet ouvrage.

Il est intéressant de voir la façon dont Maupassant vivait sa vie d’écrivain à l’époque. Cela a-t-il évolué ? Pas sûr !

Passons à l’histoire de Pierre et Jean, deux frères ayant eu une vie plutôt banale jusque là. Jean est le plus jeune, il est aussi celui à qui tout semble réussir. Pierre, de son côté, bien que très intelligent, ne parvient pas à se fixer et paraît volage dans sa vie professionnelle. Après de nombreux changements, il a validé médecine. Celui-ci est officiellement docteur au même moment où son frère Jean valide son cursus de droit.

Pierre souffre des effets de la jalousie. Je dirai même qu’un rien lui sert à nourrir le monstre qui l’habite… jusqu’à cet héritage tombé du ciel, un héritage qui va bouleverser la vie bien tranquille de la famille Roland.

Il semblait maintenant avoir oublié Jean et sa mère dans la pièce voisine. Il parlait comme si personne ne l’écoutait, parce qu’il devait parler, parce qu’il avait trop souffert, trop comprimé et refermé sa plaie. Elle avait grossi comme une tumeur, et cette tumeur venait de crever, éclaboussant tout le monde. Il s’était mis à marcher comme il faisait presque toujours ; et les yeux fixés devant lui, gesticulant, dans une frénésie de désespoir, avec des sanglots dans la gorge, des retours de haine contre lui-même, il parlait comme s’il eût confessé sa misère et la misère des siens, comme s’il eût jeté sa peine à l’air invisible et sourd où s’envolaient ses paroles.

Ce qu’il y a de très bon dans ce texte, c’est de voir Pierre se débattre face à ses sentiments contradictoires. Il n’a pas envie d’être soumis à cette colère qu’il nourrit sans cesse. Il ne veut pas et c’est terrible. Je n’ai pu m’empêcher d’éprouver de l’empathie pour Pierre, pour ce qu’il vit.

La seule déception que j’ai pu ressentir, c’est cette fin trop ouverte avec laquelle nous laisse Maupassant mais c’est un infime détail.

Si les thèmes des jalousies fraternelles et des histoires de famille vous tentent, vous devriez lire ce texte.

Publicités

5 commentaires sur “Pierre et Jean de Guy de Maupassant

      1. Nous avions dû lire Le Horla et Pierre et Jean, au collège si mes souvenirs sont bons ! C’est comme ça que j’ai découvert Maupassant, et franchement, ce sont deux bonnes lectures, on a eu de la chance 😀 je te souhaite une bonne suite de découverte si tu continues sur ta lancée (bien entamée apparemment 😉 ).

        Aimé par 1 personne

      2. Je suis lancée en effet mais je pense qu’après Bel-Ami je vais lire une romance contemporaire avant de continuer dans les classiques, Maupassant ou autres 😉
        Je lirai sûrement Le Horla à l’occasion. Merci ^_^

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s