Avis

En famille et autres nouvelles de Maupassant

Couverture et résumé :


Des employés de ministère étriqués, une jeunesse bruyante que distrait le canotage sur la Seine, des petits boutiquiers qui ne rêvent que pêche à la ligne, des paysans âpres au gain de la Haute-Normandie : c’est l’univers familier de Maupassant que nous retrouvons ici dans sa diversité. Et cependant, un thème unit ces contes : la destruction de l’individu. C’est en effet la mort qui rôde dans ces quatre récits de la cruauté ordinaire que Maupassant fait paraître de 1881 à 1883. Mais cette dureté n’empêche pas la gaieté, ni que la farce se mêle au tragique. Séduisante et grinçante tour à tour, la réalité que mettent en scène ces histoires de la vie quotidienne n’est donc banale qu’en apparence. L’inquiétante étrangeté n’est jamais très loin et, dans ces contes si réalistes, Maupassant nous conduit aux frontières où s’effacent les explications les plus naturelles.

Editeur : Le livre de Poche
Numérique : 1€49
Papier : 1€50
Pages : 93
Sortie : (de cette édition) 27/08/2003

Les textes de Maupassant appartiennent désormais au domaine public et sont téléchargeables gratuitement sur les plateformes de vente.

Mon avis :

Cette édition dispose d’une préface que j’ai tenté de lire avant de me rendre compte à quel point j’étais en train de me spolier complètement l’histoire. Quant aux notes en bas de page, si elles me semblent pertinentes sur certains points, il me paraît dommage de se couper dans sa lancée pour y lire les références sur le contexte. Vous allez me dire que je cherche la petite bête, mais ça m’a complètement fait perdre le plaisir de lire. Et comme par automatisme, j’allais lire les notes dès que je voyais un chiffre, c’était perturbant.

Mais passons aux nouvelles contenues dans ce recueil. Comme je me refuse à critiquer longuement des classiques qui sont assurément bien mieux chroniqués ailleurs, je vais être brève.

  • En famille

Un homme dont la mère décède et dont la femme a déjà tout prévu. C’est le texte le plus long et aussi celui que j’ai le moins apprécié. Tant de complexités pour pas grand chose. J’imagine qu’il aura plus d’impact sur un lecteur intéressé par l’époque de Maupassant. Cependant, j’ai aimé la façon dont elle se termine même si je trouve que c’est abrupt après avoir traîné en longueur…

  • La femme de Paul

Le désespoir d’un homme amoureux qui conduit à la folie. Le plus intéressant reste l’évocation de l’homosexualité des femmes même si le personnage de Paul n’est guère en accord avec le concept. On voit venir la fin puisque Maupassant a laissé assez d’indices sur Paul et sa façon d’être.

  • Deux amis

Deux potes de pêche qui se retrouvent dans une drôle de situation. L’objectif est hautement appréciable. Je pense que c’est le texte que j’ai préféré. Il y a du danger et de l’ironie qui donnent une bonne dynamique. Et la chute… Je l’ai adoré.

  • La ficelle

Les commérages peuvent rendre fou. Le protagoniste clé va illustrer parfaitement le phénomène. J’ai bien aimé ce texte qui m’a fait penser que quoi que l’on dise ou fasse, les gens ne croient que ce qu’ils ont bien envie. Rien ne sert de perdre du temps à parler à des murs et à penser qu’en argumentant plus et plus fort, on sera entendu. Autre époque mais même comportement…

 

J’ai globalement bien aimé découvrir la plume de Maupassant. Je suis en train de lire un autre recueil de nouvelles dont je vous parlerai sûrement demain.
Merci Le Tempo des livres pour la découverte. 🙂 Comme je sais que tu vas passer par ici, je t’encourage vivement à créer un article sur Maupassant et les textes que tu as le plus aimé, tu sauras sûrement leur rendre justice. Quand tu auras le temps et l’envie.

Aimez-vous Maupassant ? Quel texte est le meilleur selon vous ?

Publicités

Un commentaire sur “En famille et autres nouvelles de Maupassant

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s