Avis

Il était une autre fois de Collectif

Couverture et résumé :

il etait une fois.png

Pour ne pas devenir un naufragé des nuits d’errance, rien de tel qu’une petite histoire pour mettre nos rêves en route.
« Il était une autre fois » est un autre départ après des années d’enfance passées à attendre le moment où le livre s’ouvrirait, où la voix d’un parent nous accompagnerait jusqu’aux premières pentes menant vers les sommets.
Sur le rebord de l’âge, retrouver le gout de la découverte d’un conte inédit et se laisser porter jusqu’à l’autre rivage sans risque de s’échouer de ce côté du monde.

Philippe Vieille – éditeur

 

Éditeur : Souffle Court Éditions
Prix : 12€
Pages : 265
Sortie : **/12/2018

 

Mon avis :

J’ai découvert ce recueil par le biais de Sully Holt, autrice dont j’essaie de suivre régulièrement les parutions (mais je suis une lectrice à l’ouest et si peu avide des réseaux sociaux que je passe souvent à côté). J’ai reçu ce livre il y a quelques jours. J’avais hâte de le découvrir, moi qui aimais tant les contes enfant.

La nouvelle de Sully Holt a reçu le Prix Première Nouvelle 2018 et c’est amplement mérité. N’allez pas dire que mon avis est purement subjectif parce que c’est la seule autrice que j’ai pu lire de tout le recueil, je n’ai rien contre la nouveauté et je suis tout à fait capable de vous dire que j’ai été déçu quand c’est le cas. Mais Le Collectionneur est dans mon top du recueil.

Vingt nouvelles, vingt revisites de contes, vingt auteurs différents : si les textes se suivent, ils ne se ressemblent pas. Même s’il n’est pas nécessaire d’avoir lu la version originale du conte, il se trouve que j’ai plus apprécié en ayant même un maigre souvenir de l’histoire de base… C’est peut-être le moment de sortir les livres de contes qui se trouvent sur vos étagères et prennent la poussière. Pas de chance pour moi, je n’en ai aucun écrit par Hans Christian Andersen mais je songe à en acquérir un. (Je dois quand même en posséder un mais j’ai dû l’égarer en déménageant…)

Je vous propose une phrase ou deux tirées de chaque nouvelle et une note d’appréciation. Quelques mots si j’ai réellement des choses à dire. Et c’est parti !

 

  • Le collectionneur – Sully Holt (d’après Barbe Bleue de Charles Perrault)

« Ta peau est si pâle, si transparente que je vois la vie y pulser et les os délicats s’y mouvoir, liés les uns aux autres comme un chaîne de porcelaine trop fine qu’un geste brusque pourrait briser. »

Note : 19/20 (J’ai apprécié retrouver les ingrédients de base de Barbe Bleue. Et le fait que l’histoire contienne deux hommes (ou plus…) est assurément un plus. Et la fin………. <3)

  • Le violon merveilleux et le violoncelle facétieux  – Yves Alba (d’après Le violon merveilleux des Frères Grimm)

« Mon ami, nous avons de sérieux atouts, nous sommes tous deux de bois vêtus ; de plus, nous sommes protégés par un vernis dont la composition reste un mystère, c’est grâce à lui que nous demeurerons à jamais les meilleurs instruments, les plus beaux, les plus rares, les plus chers, le monde nous appartient. »

Note : 13/20

  • On est tous des animals – Philippe Aubert de Molay (d’après Le Petit Poucet de Charles Perrault et Hansel et Gretel des Frères Grimm)

« Tagué d’un rouge rageur sur un camion-citerne méchamment mordu de rouille et immobilisé depuis une éternité, on peut lire ce cri de colère : on est pas des animals. C’est le soir et j’ai besoin d’un abri. »

Note : 14/20.

  • Echo – Ghislaine Bizot (d’après Les Musiciens de Brême des Frères Grimm)

 » – Peut-être qu’un jour il te faudra partir, abandonner ta ville, ton pays, laisser derrière toi tes amis, ta famille, pour aller au-devant de ton destin, vers un monde meilleur. »

Note : 17/20.

  • La merveilleuse histoire de Sandrill – Gerald Bourguignat (d’après Cendrillon des Frères Grimm)

« Ces trois greluches étaient surtout intéressées par la thune du vieux et détestaient la fille chérie du riche homme d’affaires. »

Note : 11/20 (Je me permets de me justifier en disant simplement que le ton de cette nouvelle a eu du mal à trouver grâce à mes yeux : mais les idées sont très bonnes et je pense que cette nouvelle saura séduire beaucoup de lecteurs.)

  • Elle n’a même pas réclamé Disneyland – Elisa Deleuze (d’après Boucles d’Or des Frères Grimm)

« Après toutes ces années et pas mal de désillusions, j’ai toujours l’envie de transmettre avec bienveillance. La seule manière de faire pour que naissent dans les petites têtes la curiosité et la joie d’apprendre. »

Note : 12/20. (J’ai eu un peu de mal à suivre mais le fond est sympa.)

  • Le monde des hommes  – Charlotte Deligny (d’après La Petite Sirène de Hans Christian Andersen)

« Lovée dans le sable doux, elle contemple le plafond au travers duquel un poisson dragon illuminé passe tranquillement. »

Note : 13/20.

  • Green zone – Pierre Dubois (d’après Pierre et le loup de Serge Prokofiev)

« Partir en exploration vers les fonds obscurs et interdits des vieux entrepôts, tous jadis remplis de marins de toutes provenances, des contrées lointaines, débarqués de vaisseaux fabuleux… des trésors racontés par son grand-père qui, depuis un certain nombre de jours, est introuvable. »

Note : 13/20

  • L’œil qui veille  – André Gardies (d’après Le joueur de flûte de Hamelin des frères Grimm)

« Après la chatte siamoise, ce fut le tour du chat angora de la pharmacienne, puis aux trois bâtards du biscuitier de subir le même sort. On les retrouva au petit matin, saignés dans les mêmes conditions. »

Note : 17/20

  • Le chat beauté – Marie Gréau (d’après Le chat Botté de Charles Perrault)

« Beauté est resté impassible, observateur, calculateur. Ce chat en a toujours su plus que moi. »

Note : 18/20. (Vraiment bon pas comme la pâté éco+++++)

  • Petite Sœur Six-Doigts-De-Pied – Elisabeth Huard (d’après La Bergère et le Ramoneur de Hans Christian Andersen)

« Le petit pied était une trop joli boulier pour résister à l’envie de compter, d’expérimenter son frais savoir additionner, ses 7 ans sachant raisonner. »

Note : 12/20. (Difficile d’entrer dans l’histoire vu le style mais j’ai passé un bon moment.)

  • La promesse d’une fée – Carol Longatte (d’après Cendrillon des Frères Grimm)

« Joueur invétéré, il préférait ses parties de jeux entre amis, où il ne cessait d’ailleurs d’engloutir les bénéfices de son exploitation, aux soirées familiales. »

Note : 16/20. (J’ai beaucoup aimé la façon dont l’histoire est amenée. Et j’ai été surprise par la fin.)

 

  • Le monde d’en haut  – Valériane Marino (d’après La Petite Sirène de Hans Christian Andersen)

« Tout aurait définitivement disparu, même le sentiment d’être une toute petite chose, une si petite chose, si petite… »

Note : 13/20. (Pourquoi pas ? )

  • Le bruissement dans les arbres – Adrian Meyronnet (d’après Le Rossignol et l’Empereur de Chine de Hans Christian Andersen).

« A mesure que sa réputation grandissait, ils furent de plus en plus nombreux à se diriger vers la forêt pour l’entendre, à moins que ce ne fût pour vérifier cette légende tenace. »

Note : 15/20. (J’adore.)

  • L’Odyssée oubliée de l’Atlantis  – Gérard Motte (d’après Le joueur de flûte de Hamelin des Frères Grimm)

« Certainement encore une erreur système, ce vieux coucou allait finir par les achever ; l’an dernier, la dépressurisation du compartiment hydroponique avait tué plus de trois cents personnes et amputé leur capacité de production de protéines végétales… »

Note : 14/20. (Bataille sympa.)

  • Désespoir fraternel – Cécile Pellaut (d’après Hansel et Gretel des Frères Grimm avec la participation exceptionnelle de Tom Pouce)

« Gretel pouvait rester des heures à les regarder, ces petits habitants du jardin coloré et c’est justement cela qu’elle racontait à son père, ce géant attendri par sa petite princesse de la forêt. »

Note : 15/20.

  • Plume d’ailleurs – Josée Piard (d’après Le Vilain Petit Canard de Hans Christian Andersen)

« L’ogre de la nuit dévore les êtres désespérés, car ils sont plus fragiles… »

Note : 14/20.

  • Un argument de pois – Thomas Poussard (d’après La Princesse au petit pois de Hans Christian Handersen)

« Lors de la retransmission de la cérémonie qu’il commentait, notre fanfaron présentateur s’est en effet posé cette question, importantissime : une vraie princesse saurait-elle être identifiée via le subterfuge du petit pois sous le matelas ?

Note : 17/20. (Le ton est très drôle.)

  • Le trou noir – Elisabeth Saint Michel (d’après Le Petit Poucet de Charles Perrault)

« Il faut dire que les souvenirs constituaient la nourriture exclusive de l’ogre. »

Note : 15/20. (J’aime bien la chute ! )

  • La voleuse de rêve  – Sandrine Waronski (d’après La Petite Poucette de Hans Christian Andersen)

« Cela ne l’a jamais empêchée de me faire passer pour la pire des tortionnaires de bac à sable. »

Note : 11/20 (L’histoire et le ton ne m’ont vraiment pas convaincue mais c’est une question de goût. Je ne mets pas en doute la qualité d’écriture.)

 

Ce recueil propose des plumes originales et très différentes de l’une à l’autre. Si vous aimez les contes, je vous le recommande.

Vous pouvez retrouver ce livre sur le site des Éditions Souffle Court : ici.

Publicités

5 commentaires sur “Il était une autre fois de Collectif

    1. C’est un bon recueil mais tu vois bien par rapport aux notes, ce que j’ai le plus apprécié. D’ailleurs, je n’ai pas vraiment cherché à mettre des belles phrases. C’était pour donner un aperçu du ton et du style… (dur de rédiger un article dessus). Mais le Collectionneur… 😍

      Aimé par 1 personne

      1. Oui, c’est vrai que c’est compliqué de faire un article sur diverses nouvelles
        J’ai remarqué la différence entre les notes aussi mdr, mais même si tu n’as pas choisi les plus belles phrases, j’ai bien aimé celles que je t’ai cité.

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s