Avis

Dark Skies de F.V. Estyer

Couverture et résumé :


Une vie monotone. Un pavillon de banlieue. Une fiancée aimante. Matthew s’en contente parfaitement, sans rechigner. Taisant sa vraie nature. Ses réels désirs.
Une rencontre fortuite. Un embrasement des sens.
La vie de Matthew bascule.
Et si le jour, il reste ce chic type sans histoire, lorsque vient la nuit, ses démons prennent le pouvoir.
Il ne lutte plus. Se laisse sombrer. Avec délice. Avec audace. Jusqu’à se perdre.

*** Roman érotique MM – Ce récit comporte des scènes explicites entre hommes ***

Éditeur : auto-édition
Numérique : 3€50
Papier : 13€
Pages : 277
Sortie : 22/10/2017

 

Mon avis :

Au départ, je ne comptais pas vous parler de ce livre mais il me semble intéressant de vous partager de ce qui se passe dans la tête de notre héros tout au long de ses folles séances sexuelles.

« Je suis devenu accro, esclave de cette soif inextinguible. Je lutte. Constamment. Me bats contre les flots violents qui cherchent à m’engloutir, à me ramener vers le fond. Les abysses. Sombres. Malsaines. Mais tellement jouissives. »

Voilà, vous le savez, je n’aime pas les romances érotiques plus que ça mais ce n’est pas une romance. Donc, F.V. Estyer nous entraîne dans Dark Skies, un lieu où Matthew se verra guidé sur un chemin sombre où ses fantasmes deviendront une réalité.

D’une part, l’autrice a mis une base liée aux sept péchés capitaux. L’idée est bonne. D’autre part, j’ai trouvé Matt terriblement malmené par ce désir déviant. Ce qui était le plus plaisant à lire ici. Et même s’il y a un mystérieux Lui, l’est-il réellement pour ne pas permettre à l’histoire de s’essouffler ?

« Je n’oublierai jamais le temps passé à vomir dans la cuvette des toilettes, les larmes coulant le long de mes joues, la sensation de répugnance profonde ressentie tout au fond de mes entrailles. Je n’oublierai jamais que c’est à cet instant précis que j’ai su, sans l’ombre d’un doute, que je ne pourrai plus m’en passer. »

Alors, peut-être que certains lecteurs se sentiront agacés par l’attitude de Matt… mais le reste plaira assurément aux adeptes d’érotisme. D’autant que l’autrice n’en a pas négligé le fond de son histoire.

« Je ne peux m’empêcher de ricaner. Normal. Tout le problème vient de là. Tout mon problème vient de là. La normalité, c’est ce à quoi j’ai toujours aspiré. Les femmes aiment les hommes. Les hommes aiment les femmes. Les hommes n’aiment pas les hommes. »

J’ai beaucoup aimé le personnage torturé de Matthew. Trent est un cas particulier, bien que seulement effleuré. J’aurai apprécié plus de profondeur sur la psychologie des protagonistes mais il ne s’agit pas du but de ce texte, alors on s’y accommode sans mal.

Il me semble que c’est un très bon roman pour ce genre.

Ma note : 14/20.

Publicités

14 commentaires sur “Dark Skies de F.V. Estyer

  1. Je suis allée via ordi (j’écris de là) sur ton blog car ma mémoire associait ce livre à quelque chose de similaire parmi l’une de tes chroniques et j’ai vu que c’était un autre livre de l’auteure (que tu as du coup plus apprécié que celui-ci). Qu’est ce qui t’as fait hésiter à en parler ? Sa grande présence sur la toile ?
    J’aime bien les citations montrent le côté torturé du personnage, surtout la première,il y a un effet pervers qui en ressort.

    Aimé par 1 personne

    1. Beaucoup trop érotique pour en tirer autre chose, contrairement au précédent (qui est vraiment une romance épicée). En réalité, je n’aurai sûrement jamais acheté ce livre s’il n’avait pas été en promo (pour la Saint-Valentin). Je ne regrette pas de l’avoir lu et ce côté torturé était plaisant puisque j’aime bien lire des choses comme ça de temps en temps. Mais le côté psychologique est presque anéanti par l’ambiance sexuelle. Ce n’est pas problématique parce que la désignation « roman érotique » est correcte. J’avoue que j’ai pensé à toi quand j’ai fait des relevés de citations. Pourquoi hésiter ? Je ne dis pas grand chose et au départ, je pensais ne rien pouvoir en dire. Mais ceux qui aiment l’érotisme et le MM ne peuvent pas passer à côté de ce livre. Il est bien même si ce n’est pas mon truc. ^_^
      Quant à l’autre, il y avait plus de matière psychologique, pas autant de sexe, deux héros. Ici, c’est Matthew et seulement lui. Même s’il y a d’autres hommes comme Trent, le mystérieux Lui, les camarades de jeu de Trent… les scènes sont assez hot… c’est un club BDSM.
      Pour le reste, tu as dit que tu ne souhaitais pas lire de threesome (on est hors romance) bah là… Je te laisse imaginer ce qu’il y a.

      Aimé par 1 personne

      1. mdrrr, tu as fini par cerner mes lubies. D’accord, je vois ce que tu veux dire, ben tu as bien fait d’en parler je trouve. Puisque j’avais apprécié Blessures muettes d’elle, j’aurai pu tomber sur ce livre et m’en mordre les doigts. Merci de m’avoir sauvé mdrr

        Aimé par 1 personne

      2. En fait, c’est le fait que ce soit un « roman » qui m’a fait interpréter ça comme un homme qui allait se retrouver dans cette situation. Je n’attendais pas nécessairement des scènes à trois ou plus mais le fait est que je me doutais que ça pourrait être le cas. Je ne vais pas chercher à comprendre comment fonctionne mon esprit 🤣

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s