Divers

[Billet d’humeur] Quand on prend mon fils pour une fille, tout en utilisant le mot « pédé ».

Bonjour à tous,

Comme mon titre est charmant, je vous laisse imaginer ce qui va suivre.

Je n’ai absolument aucun problème à entendre le fait que les gens puissent prendre mon fils pour une fille. Je les corrige gentiment mais le cœur n’y est jamais. Depuis quand avoir les cheveux longs fait de vous, une fille ? Et vice versa !

Mais aujourd’hui, c’est la première fois qu’on a dit que ça faisait pédé. Je me suis retenue parce que je me trouvais dans un lieu public, un lieu où travaille ma tante.

Mais je vous remets les choses en contexte.

Je suis donc allée à la poste. Ma tante était bien là. Elle discutait avec le monsieur qui faisait son marché à l’extérieur. Le monsieur en question n’a même pas voulu se montrer impoli ou méchant. En vérité, il a dit « fillette » que ma tante a corrigé rapidement en disant que ce n’était pas une fille.

« AH bon ? En même temps, avec le poupon, ça fait efféminé. »

Ma tante lui rétorque qu’à son âge, ce n’est pas le cas.

Et là, je bouillonne… Ce poupon que mon fils a pris avec lui et avec lequel, il ne joue jamais vraiment, devient un objet qui ne devrait pas être tenu par un garçon. À la maison, j’ai un peu de tout, j’ai trois mômes avec des aspirations bien différentes. Les jouets et les genres se mélangent et on s’en balance !

Le gars a utilisé le mot « pédé » qui me semble inapproprié en temps normal. Mais il me paraît hors de propos pour désigner un enfant de trois ans et demi, dont l’orientation sexuelle sera ce qu’elle sera et qui n’a aucune espèce d’importance ni aujourd’hui, ni dans vingt ans.

L’homme a rajouté que si son fils avait été pédé, il aurait fait avec. Mettez-y le ton et vous comprendrez que le mot pédé était insultant et non pas une simple désignation parce que l’autre mot ne vient pas.

Je ne lance pas un débat, qu’on se comprenne bien. Je suis juste méga énervée par ce que j’ai pu entendre.

À l’opposé, une fille qui joue avec des voitures, a les cheveux courts et la dégaine à la garçonne, je n’entends pas trop les gens dire que c’est une lesbienne quoi… ou que ça fait lesbienne. Bonjour les clichés !

Au même titre, être un peu efféminé ne justifie pas le fait d’être homo.

Mais on parle d’un enfant… de mon petit garçon et je n’ai rien dit. Rien dit. Parce que c’est impossible de se faire entendre par un vieux de la vieille.

Mais je prie, pour que les mentalités changent, respectent : vivre et laisser vivre.

Mettez un coup de pied aux idées reçues.

Je vous dis à très bientôt.

7 commentaires sur “[Billet d’humeur] Quand on prend mon fils pour une fille, tout en utilisant le mot « pédé ».

  1. Ohw… Quand j’ai vu le titre…
    Je ne sais même pas quoi te dire en fait, mais j’ai bondi de ma chaise en te lisant. C’est quoi ce bordel ? Insulter quelqu’un de ce terme est ignoble mais un enfant ?! Je pense honnêtement que je lui aurai littéralement foutu une balayette. Que l’enfant ait une poupée ou pas c’est pas son problème ! Ni qu’il ait ou non les cheveux longs ! Mes frères ont gardé leurs cheveux longs un moment, clairement si quelqu’un s’était permis de dire ça je l’aurai jeté par dessus bord 😡😡😠😠. C’est totalement normal que tu aies bouilli de colère, là je ne suis pas concernée et je suis abasourdie…😠
    J’espère que ton fils n’a rien compris au fiel des propos de ce vieux con. 😖

    Aimé par 1 personne

    1. À son âge, non, ça ne compte pas , ce genre de propos. Mais quelles répercutions ça peut avoir pour « plus tard » ? Bref. Je ne sais pas ce qui m’a énervé le plus entre ma tante qui est rentrée dans le jeu du type ou le type lui même. 😦 Avec le recul, je pense prendre ça comme de la débilité humaine mais sur l’instant… 😱

      Aimé par 1 personne

  2. C’est tout à fait révoltant et je comprends que tu n’aies même pas su comment répondre, ni même voulu. C’est assez surprenant lorsqu’on ne s’y attend pas. Mais il faut se dire que malgré notre époque bien avancée (pour certaines choses seulement) il y a énormément de personnes qui sont encore très fermées, et qui d’ailleurs, jugent sur le physique uniquement.
    Un garçon, peu importe son âge, s’il a les cheveux longs, le visage fin ou que sais-je est déjà jugé, car il ne représente pas le stéréotype de la virilité masculine, le standard, « la normalité ». Au même titre que les femmes qui portent les cheveux courts ou qui ont un look « à la garçonne », elles sont forcément lesbiennes, et si elles le sont, oh la la c’est dingue !
    Et pour les jouets, c’est clairement affaire de goût pour les enfants. Je jouais avec des petites voitures, personne ne m’a jamais demandé de plutôt prendre une poupée, j’ai eu de la chance d’évoluer dans un environnement ouvert. Le bonheur de l’enfant passe avant tout ! (Je n’en ai pas encore mais ça ne me viendrait pas à l’esprit de les priver plus tard des jouets qu’ils veulent, juste parce que ce n’est pas adapté à leur sexe, soi disant).
    Les gens, en plus de juger, se mêlent souvent de ce qui ne les regarde pas, comme s’ils possédaient ce droit de dire aux autres ce qui est bien ou pas pour eux. Peu importe comment ils voient les choses, on ne leur a jamais rien demandé… Mais c’est ainsi et tout le monde se permettra toujours de juger. Peut-être qu’un jour les mentalités évolueront, mais à ce stade je suis encore pessimiste ahah. Tant que tes enfants sont heureux, c’est le principal ! Toute personne sensée saura reconnaître qu’il n’y a pas de normes quand on aime et qu’on éduque nos enfants dans la tolérance. Bon courage !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s