Avis·jeunesse

Les Animaux Fantastiques de J.K. Rowling

Couverture et résumé :

819hkFxjBxL.jpg

J.K. Rowling, créatrice de la mythique saga Harry Potter, nous invite à découvrir une nouvelle ère du Monde des Sorciers, au côté du jeune explorateur et magizoologiste Norbert Dragonneau, cinquante ans avant le début de l’histoire de Harry.Revivez le film écrit par J.K. Rowling avec le texte original de l’auteur : l’intégrale des dialogues, mais aussi l’action, le jeu et les émotions des personnages, les descriptions des décors…

Editeur : Gallimard jeunesse
Numérique : 8€99
Poche : 8€70
Grand format : 21€
Pages : 384
Sortie : 30/03/2017

Mon avis :

J’aime beaucoup l’univers Harry Potter, même si je ne me considère pas comme une fan absolue du phénomène. C’est perplexe que j’ai accueilli l’arrivée des Animaux Fantastiques. Nous ne sommes pas allés au cinéma le voir, plus par manque d’opportunité que par manque d’envie. Quand nous avons pu le voir à la maison, je n’ai pas réussi à me poser devant et pourtant, nous l’avons remis plusieurs fois. Ceci dit, le peu que j’ai pu voir m’a semblé ennuyeux. Le terme est un peu fort mais tous les passages que j’ai pu apercevoir manquaient d’action. Et, disons-le, le personnage de Norbert Dragonneau n’est pas des plus dynamiques.

J’attendais le format poche pour découvrir entièrement le film par le biais du texte. J’ai pensé que cela ne s’éloignerait pas trop du théâtre, format que j’apprécie beaucoup lire. Cela n’a pas été particulièrement évident de se plonger dans le texte, j’ai eu besoin d’un petit temps d’adaptation mais j’ai dévoré ensuite tout le contenu.

Joliment illustré, c’est un vrai régal pour les yeux.

Quant à l’histoire, je trouve dommage que Norbert ne soit pas plus motivé… mais c’est un peu ce qui le rend spécial.

Pour ceux qui ne connaissent pas, Norbert se rend aux USA pour y chercher un animal qu’il ne peut pas trouver ailleurs et en remettre un autre sur son territoire (en Arizona). Parallèlement, le méchant Grindelwald est en action : les Aurors sont sur sa trace. Manque de chance, une campagne a lieu pour dénoncer l’existence des sorcières, ce qui n’aide pas les sorciers dans leurs entreprises.

Une sombre créature sème le chaos chez les Non-Maj (les Moldus américains) provocant un risque non négligeable de découverte des sorciers par les sans pouvoirs.

C’est un résumé grossier, comprenez bien que l’histoire est bien plus complexe, surtout que Norbert va s’allier à Jacob (un Non-Maj) et à Tina (une Auror) afin de récupérer des animaux qui se sont échappés de sa valise…

Quelques passages sont bourrés d’humour, d’autres sont sombres, mais globalement, j’ai trouvé que ça manquait de PEPS. J’ai aimé retrouver le côté magique de l’univers de J.K. Rowling et comme j’adore les animaux, il était plaisant de faire la connaissance des créatures proposées dans cette histoire.

Je ne regrette pas de l’avoir lu, je le relirai peut-être et j’achèterai le second lorsqu’il sera disponible au format poche.

Ma note : 13/20.

Publicités

Un commentaire sur “Les Animaux Fantastiques de J.K. Rowling

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s