Avis

Prisonnier (Les chroniques de Ren -1-) de Faith Kean

Couverture et résumé :


Entre l’athlétisme, ses amis et ses parents, Ren avait une vie parfaite et il ne l’aurait changée pour rien au monde. Pourtant, le destin va se jouer de lui et ébranler ses certitudes. Arraché aux siens et vendu au mystérieux Maître des Jeux du Royaume d’Infeijin, Ren va découvrir un nouvel univers où le soleil n’existe pas, où les vampires règnent en maîtres, où les Lunes sont vénérées comme des dieux… et où être humain n’a rien d’une partie de plaisir. Loin de se soumettre à sa nouvelle condition, Ren va se battre pour conserver sa dignité et regagner sa liberté. Mais pour cela, il devra se confronter à un obstacle d’envergure : le prince héritier du Trône de Ferin. À la croisée des chemins, Ren devra pourtant faire un choix qui scellera à jamais le destin de ce monde.

Mon avis :

La petite vie bien tranquille du jeune Ren vole en éclat le jour où il se fait kidnapper par des vampires. Le pire étant qu’il se retrouve vendu au Maître des jeux. Il n’a aucune idée de ce que cela peut signifier mais il sait que sa situation est particulière si on la compare aux autres humains. En choisissant de ne pas se laisser avilir, il va attirer l’attention du Prince lui-même. C’est un autre genre de jeu qui va s’installer alors que le Prince va tout faire pour que Ren intègre bien les projets qu’il a pour lui.

Parlons peu et allons droit au but : le monde dans lequel Ren va devoir évoluer est magnifiquement décrit par Faith Kean. Rien n’est laissé au hasard, rien à jeter non plus, le tout pour un confort optimal d’assimilation par le lecteur. Le fait d’être dans les pensées de Ren nous permet d’avoir la même approche que lui : un regard pleinement dans la découverte de ce nouveau monde et de ce peuple cruel incarné par les vampires.

De même, les personnages de Ren et Ryhad sont savamment mis en scène avec une régularité de caractère qui frôle la perfection. Aucun ne change de ligne de conduite ou d’attitude. Bien sûr, Ren va revoir certaines choses mais ne va faciliter la vie à personne, surtout pas à lui-même.

La romance se veut puissante parce que le contexte y est favorable pourtant elle ne prend pas des proportions que j’estime trop ruisselantes de miel. Disons-le, ça couve tranquillement. Et la fin de ce tome est une nécessité dans le contexte.

Ren va se révéler utile pour la communauté même si cela étonne tout le monde. On ne sait pas encore trop ce qu’il en est à ce stade.

J’ai aussi très apprécié que Faith Kean donne, aux personnages de second plan, une belle place et pas seulement un rôle de tapisserie…

Pour conclure, je suis conquise et j’ai hâte de lire la suite en espérant que le tout continue aussi bien que maintenant.

Ma note : 4,8/5.

Publicités

6 commentaires sur “Prisonnier (Les chroniques de Ren -1-) de Faith Kean

    1. Obligée de condenser oui, peur de spoiler et ça serait quand même trop nul 😁 comme j’ai du mal à situer les limites, je préfère ne pas m’aventurer trop loin.
      Je passe au tome 2 😉 mais je ne sais pas si j’avancerai autant parce que demain il y a l’anniversaire de ma grand-mère et je dois aussi emballer les cadeaux 😅

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s