Avis

Les arcanes de l’éternité (Midnight Detective -1-) d’Alessia Dan

Couverture et résumé :

Luc Bourdin est un homme complexe. Journaliste brillant mais surtout connu pour son caractère exécrable, il mène sa vie sans concessions. Traînant dans ses valises une enfance sordide et une solitude qui le ronge, le meurtre brutal de son meilleur ami, colocataire et ancien amant, le plonge au cœur d’un monde dont il ne soupçonnait rien.

Épaulé dans son deuil par son ami Lisandru, lieutenant de police de son état, Luc va apprendre que la nuit cache bien plus d’ombres qu’il n’aurait pu en soupçonner. Qui sont ces étranges détectives privés en qui Lisandru semble avoir toute confiance ? Et qu’est-ce que c’est que ces conneries d’aura et de spiritisme ? Comme si ça pouvait faire avancer leur enquête et permettre de coincer l’assassin de Thibault !

Sauf que, dépassé par les événements, poursuivi par le tueur qui semble à la recherche d’un mystérieux objet dont il ignore tout, Luc se retrouve au cœur de la tourmente. Et surtout bien forcé de regarder la réalité en face : Nefer, cet enfoiré d’Égyptien arrogant avec ses yeux soulignés de khôl et sa mèche blanche, hé bien ce gars-là n’est peut-être pas un charlatan.

Pour ne rien arranger, entre eux crépite une attirance immédiate et électrique à laquelle se mêlent les secrets du passé et ceux du monde surnaturel. Nefer semble habité d’un chagrin d’un autre temps, tandis que Luc est lui-même trop abîmé pour sacrifier son indépendance sans se rebeller, même quand il devient évident que seul le hasard n’a pas réuni les deux hommes.

Cernés par la mort, ils ne pourront compter que sur eux-mêmes et leurs amis pour survivre à la longue nuit qui s’annonce. Et peut-être enfin comprendre ce qui les lie.

Mon avis :

Plusieurs choses à aborder concernant ce roman qui est plutôt long (en terme de pages, pas forcément durant la lecture). Je sais d’avance que je ne rendrai pas justice au texte alors si la présentation vous tente, je ne peux que vous encourager à aller lire d’autres avis.

Concernant les personnages, Alessia Dan a misé sur une variété de protagonistes clés, ce qui peut amener la confusion parfois. Ça m’est arrivé au départ, cependant, ça n’a pas duré. Mais c’est un problème récurrent chez moi : trop de héros et je suis perdue. Mais cette variété est aussi une vraie richesse pour le texte : aucune limite pour la narration qui met en avant tout le monde. Pour ma part, j’ai eu du mal à apprécier Luc (mais peut-être que ça fait de lui quelqu’un de plus crédible ainsi alors j’ai fini par l’accepter). À l’identique, Nefer a lui aussi quelque chose qui ne me revient pas et là, ça tient plus de sa fidélité mal placée (non mais je vais être contradictoire, c’est quand même fabuleux d’aller reprocher à quelqu’un d’être fidèle lorsque vous n’attendez que cela). À l’inverse, j’ai beaucoup plus accroché avec Lisandru et Stefano. Quant à Mickaël, j’ai l’impression qu’on l’a à peine effleuré mais il me plaît aussi.

Concernant l’histoire, je raffole des récits capables de nous faire vivre une enquête explosive tout en ponctuant de romance les événements les plus noirs. Alors, j’ai été servie. Si dans un premier temps, rien ne semble relier le meurtre de Thibault à celui d’un anonyme auquel Luc a assisté, journaliste, flic et détectives vont finir par trouver les éléments qui clochent. Le tout ne manquent pas d’action si ce n’est que certains moments peuvent sembler mous comparés à d’autres, beaucoup plus dynamiques. Là encore, c’est une question de perception du lecteur.

Côté romance(s), même s’il y a quelques passages uniquement sexuels (vous savez que je suis obligée de vous en parler vu que plus ça va, moins j’adhère), ça ne prend pas le pas sur l’objectif des protagonistes. Ça a même une cohérence dans leur histoire.

Dans Midnight detective, vous aurez la chance de croiser vampires, chamans, nécromanciens, thérianthropes, etc… Une aventure qui ne manque ni d’êtres surnaturels, ni de bagarres, ni de sang et encore moins de morts.

Si vous aimez les récits sombres où le paranormal vient donner du relief à notre monde contemporain : c’est pour vous. Si vous aimez les histoires sanglantes qui n’épargnent pas, c’est aussi pour vous…

Ma note : 4/5.

J’ai vraiment hâte de savoir ce qui peut arriver après cela et de voir ce qui attend Luc.

Petit + personnel : on a même droit à un Noël au cœur de Carcassonne ! C’est quand même le pied, non ? Bon, j’avoue… ça fait quatre ans que je ne vais plus voir La Magie de Noël là-bas mais j’ai presque eu envie d’y retourner ! Alors, merci. 😊

Publicités

9 commentaires sur “Les arcanes de l’éternité (Midnight Detective -1-) d’Alessia Dan

    1. J’avoue… j’ai pensé que ça pourrait te tenter : je n’ai pas parlé de l’Égypte, c’est effleuré malgré l’origine de Nefer… pourtant, j’ai envie de penser que ça peut devenir quelque chose de plus présent dans la suite (qui sera pour euh dans longtemps ? ) celui-ci vient tout juste de sortir 😅 . L’univers de ce roman est très riche (je ne vais pas dire trop mais peut-être que ça peut perdre certains lecteurs 🙄). Perso, j’ai aimé, vraiment bien, je préfère ne pas m’attarder sur ce qui m’a semblé de trop ou pas assez etc…

      J'aime

      1. Oui, je sais, mais c’est dans la présentation, je ne m’attendais pas à une immersion totale de l’Égypte donc l’effleurement ne pose pas de problème… C’est juste un personnage qui est Égyptien. Ah ! Dans longtemps mdr… Ben je vais attendre un peu. Tu as évoqué des chaman et plein d’autres peuples, ça m’a attiré aussi. Et j’adore les mondes riches, jme perdrai pas 👌

        Aimé par 1 personne

      2. Peut-être que si tu as une immense PAL, tu peux attendre la suite lol. Je tenais vraiment à acheter ce roman donc j’ai craqué. Ceci dit, il y a une fin. On nous laisse pas vraiment en plan, un peu quand même.
        Nefer est un sacré numéro et il pourrait te plaire ^_^ on fait une belle plongée dans le paranormal 😉

        Aimé par 1 personne

      3. 😂😂😂 en fait, Nefer a un caractère assez pourri… Luc aussi… mais bref. J’ai parlé de fidélité mal placée parce que c’est quelque chose qui revient régulièrement et c’est même essentiel au personnage mais non, c’est un ancien amant (si on peut le formuler comme ça, pas de spoil)… il ne fait plus parti du tableau, enfin, plus vraiment… mais il se gâche la vie. Je ne crois pas que ce point là te plairait… c’est plus dans le reste du bonhomme, dans sa façon d’agir et de voir les choses.

        Aimé par 1 personne

      4. Mdrrrrr « a un caractère assez pourri » donc j’aime les gars à problèmes ? 😭 (c’est totalement ça mdrrr j’adore les insolents problématiques). Mdrr  » le reste du bonhomme », tes expressions me font rire 😂😂.
        D’accord je comprends mieux, en effet, ce point là ne me plaira pas mais c’est mineur 😉

        Aimé par 1 personne

      5. Si j’ai pu te faire rire ^_^ je suis ravie. Non, vraiment, Nefer et Luc sont vraiment spéciaux. J’ai eu du mal à les apprécier mais ça finit par arriver. (Je pense qu’un personnage trop banal ne te plairait pas trop surtout qu’il soit féminin ou masculin)

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s