Avis

Elijah (Les Loups de Riverdance -4-) de H.V. Gavriel

Couverture et résumé :

Parfois, il n’y a qu’un pas de l’amitié à l’amour…

Traumatisé par son passé, Elijah vit en reclus entre ses plants de tomates et son amitié pour James, un ancien enfant battu. Sa vie prend un nouveau tournant quand James l’entraîne à sa suite pour savourer sa liberté toute neuve, tandis que sa meute d’adoption s’emploie à lui démontrer qu’un loup soumis n’est pas un loup faible. Lorsqu’il sauve la vie d’un homme, Elijah se retrouve mêlé bien malgré lui à une quête qui l’entraînera au cœur d’une guerre sans merci. Feys belliqueux, dragons orgueilleux, loups, vampires et démons alliés dans une folle équipée, c’est beaucoup pour un doux oméga. Loin de chez lui, Elijah parviendra-t-il à vaincre sa peur pour saisir l’amour qui se présente à lui ? Il a beaucoup à gagner. Ou tout à perdre.

Mon avis :

Lors de ma précédente lecture du tome consacré à Elijah, j’avais mis en avant ma déception de trouver une carte au début du roman mais de ne pas suivre les aventures de nos héros dans ce monde particulier avant d’avoir lu plus de la moitié du roman. Je sais, ça manque un peu de logique mais le fait est que j’ai attendu, attendu et attendu le fameux voyage en terre inconnue. Pour moi, cette carte était plus que mal placée. Cette fois, puisque je savais à quoi m’attendre, je n’avais plus cette frustration. Et c’est tant mieux.

Elijah est un Oméga : fort heureusement, il reste fidèle à ses caractéristiques et ne devient pas un loup plus sûr de lui juste pour les besoins d’avoir un héros dominant, etc… Et c’est une vraie bonne chose ! C’est un homme fragilisé par son passé et par ce qui fait les Omégas. Il a du mal à s’intégrer, y compris dans la meute. Ses multiples traumatismes l’empêchent également d’être serein. Son amitié avec Jamie va lui permettre de prendre un peu de confiance en lui-même.

Même si cela paraît évident, H.V. avait joué avec mes nerfs pour Elijah quant à la personne avec qui il allait trouver l’amour. Cela a totalement disparu lors de cette deuxième lecture.

Je n’ai pas particulièrement aimé la romance dans ce tome : je ne saurai trop vous dire pourquoi… mais le reste balaie ce sentiment. L’histoire contenue dans ce tome, l’aventure qui attend nos héros, dépasse largement la romance. Comme précédemment, quelques bagarres, du sang qui coule, des larmes et des rebondissements.

Si vous avez aimé les précédents tomes, vous devriez apprécier celui-ci. Maintenant, j’ai vraiment hâte d’avoir le récit sur Sean.

Ma note : 4,5/5.

Publicités

9 commentaires sur “Elijah (Les Loups de Riverdance -4-) de H.V. Gavriel

    1. Pas celui que j’attendais : ma préférence va nettement au 3. Même si je trouve que les intrigues, hors romance, sont de mieux en mieux. Le dernier sort le 21 – là, c’est vraiment une attente absolue. Je suis curieuse de voir ce que l’autrice a fait quant aux particularités de Sean.
      Pour ce tome, la romance fait baisser un peu la note même si c’est la même que pour le 3.
      Et rien à voir mais j’ai passé la semaine à courir parce que j’ai un truc sur le feu que je dois terminer cette semaine alors j’ai la tête pleine. Mes relectures étaient sympas mais ça n’a pas aidé 🤨. Tout ça pour te dire que mon appréciation d’Elijah est peut-être faussée par mon extrême exaspération.

      J'aime

      1. Je ne sais pas encore si je vais foncer l’acheter le jour J. Si HV propose l’achat sur sa boutique, je pense que je m’offrirai la dédicace avec. 😁
        Aucune raison que ça se passe mal mon truc, mais je déteste avoir la pression et là, je l’ai. 😂. Si je ne veux pas être en retard, mercredi au plus tard, il me faut avoir fini. 🙄

        Aimé par 1 personne

      1. Pour le coup, je ne vais même pas regarder si je peux me le permettre ou pas. 😂
        Si je le prends en magasin, c’est mon homme qui paiera. 😅 . Et en ligne, ce sera moi. (Tant pis pour les frais de port) mais pour le moment, peu de chance de me déplacer en salon où HV peut se trouver surtout qu’elle a annoncé que 2019 ne serait pas une bonne année (des soucis personnels qu’elle n’a pas détaillé). Et là, je pense que la Y/con c’est même pas la peine d’y penser.

        Aimé par 1 personne

  1. 😦 C’est dommage mais les examens sont importants.
    Ici, c’est plutôt le budget qui ne va pas le faire. Surtout qu’on est monté à Paris en mars pour le salon… Je ne demande même pas si on peut le faire. (Et honnêtement, mon homme n’a pas trop envie d’y aller, ça ne l’intéresse pas)

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s