Avis

Logan (Les Loups de Riverdance -3-) de H.V. Gavriel

Couverture et résumé :


Logan est un loup solitaire, un ancien soldat, taillé pour le combat. Depuis qu’il a rejoint Riverdance, son vieux rêve de retrouver une famille, une meute dans laquelle il puisse s’intégrer, sur laquelle il puisse veiller, est en passe de se réaliser. Alors que le monde surnaturel est en émoi, que des membres du Conseil des races alter humaines disparaissent et que des élections se préparent, Logan aura fort à faire pour garder les siens en sécurité. Mais le plus grand danger viendra peut-être de sa passion interdite pour Dimitri, le beau capitaine vampire. Entre confiance et trahison, Logan devra-t-il choisir entre ses rêves et son amour ?

Mon avis :

Ahhhhh ! Comment vous dire ça ? Même si je n’ai visiblement pas eu de chance au cours de cette lecture, les éléments se déchaînant pour m’empêcher de lire, je suis heureuse d’avoir retrouvé mon couple chouchou.

D’ailleurs, c’est par cette facette du roman que je vais commencer.

Logan et Dimitri sont touchants : s’ils n’ont aucun problème à s’envoyer en l’air (peut-être qu’il y a un peu trop de scènes de sexe…) lorsqu’il est question de sentiments, c’est difficile pour eux de s’exprimer. Je pense que j’ai aimé les voir sur la réserve tout en étant capables d’admettre que leur relation n’est plus aussi sexuelle que ça. Parce que oui, enfin, nous n’avons pas des héros qui nient être amoureux (pas tout le temps du roman). Ce ne sont pas non plus des acharnés adeptes de doux mots d’amour – c’est plutôt un juste milieu qui leur ressemble. J’ai vraiment adoré la romance.

Concernant l’histoire de ce troisième tome, l’autrice a conservé ce décor sombre des premiers avec de la baston, pas mal de sang versé et une bonne petite enquête. Enquête qui sera menée par le duo Logan/Dimitri chargés de dénicher des éléments de réponses sur des morts inquiétantes. Le suspense est bien dosé, les éléments sont recueillis lentement, permettant au tout d’être crédible.

En parallèle, nous retrouvons les personnages des précédents tomes, notamment Sean que le mystère entoure toujours. Léo est très présent puisque Logan est son garde du corps.

H.V. Gavriel a bien choisi en optant pour cette relation « interdite » : peu importe les raisons qui poussent les ennemis à s’allier, il suffit d’un rien pour que tout vole en éclat.

Cette série est addictive de tome en tome : malgré tous les défauts que je pourrais vous citer, je ne peux pas envisager de lâcher le roman sans le terminer ni même me passer de la suite.

Il va être temps pour moi de lire pour la seconde fois le volume consacré à Elijah. Je vous retrouve dans quelques jours pour vous en parler.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s