Avis

Lucas (Les Loups de Riverdance -1-) de H.V. Gavriel

Couverture et résumé :

Traqué par les ténèbres…

Lucas parcourt les États-Unis sans jamais oser poser ses bagages. Le jeune homme se sait traqué. Pourtant, lorsqu’il arrive dans cette petite ville des North Cascades, il ne peut s’empêcher d’espérer autre chose de la vie. Au point de baisser sa garde et de rester un peu trop longtemps au même endroit… Cependant le monde surnaturel n’est pas le seul à abriter le mal et le jeune homme va voir ses rêves de bonheur piétinés. Brisé, il est recueilli par Marcus. Un homme beau, fort, plus âgé, qui fait battre le cœur de Lucas. Mais Marcus est avant tout l’Alpha de la meute locale et lorsque le passé de Lucas le rattrape et que les cadavres commencent à s’empiler, la nature même du jeune homme va devenir un danger pour les loups…

Avis :

Troisième lecture de ce tome : et Lucas est toujours aussi agaçant – parfois mature, parfois gamin. Alors, oui, j’ai encore eu envie de le cogner (le pauvre ! ) mais j’ai bien aimé me replonger dans cette série.

Nous découvrons Lucas, jeune homme qui se sent traqué et qui ne peut s’empêcher de fuir. Toutefois, il paraît avoir trouvé un point d’encrage : son boulot lui plaît et il a même un petit ami. Le rêve ! Finalement, tout ça va tourner au vinaigre… pour le meilleur et le pire.

Lucas intègre la meute de Riverdance, bien malgré lui, alors qu’il n’est même pas un loup. Il n’est pas complètement humain non plus. Sa nature risque de lui porter préjudice s’il en parle. Alors, il opte pour le silence et les mensonges par omission…

Ce que je peux vous dire, c’est que Lucas n’a pas grand chose du héros classique. On ne sait pas bien s’il est du bon côté. Ses agissements sont souvent d’un extrême à un autre. Mais il a quand même un petit quelque chose qui a attisé ma curiosité, en dehors de ce mystérieux passé (assez violent ! ).

On appréciera Léo pour son côté adolescent et la naïveté qui en découle. On aimera bien Marcus pour son autorité : par contre, c’est un personnage que j’ai trouvé un peu effacé parfois.

On savourera les parties liées au surnaturel, qui jettent un éclairage différent sur notre héros.

Je reconnais avoir eu des moments d’ennuis, de longueurs, mais cela ne m’a pas empêchée de continuer. Cette sensation n’existe même plus au second tome.

Si vous cherchez un roman où les loups et autres créatures surnaturelles sont à l’honneur, il me paraît parfait pour l’occasion.

Ma note : 3,5/5

Publicités

2 commentaires sur “Lucas (Les Loups de Riverdance -1-) de H.V. Gavriel

    1. J’ai globalement aimé, malgré les défauts que j’ai pu trouver. Ce qui m’a fait sourire, c’est en lisant ton avis, et ton spoil sur l’attitude de Marcus, c’est que ça ne m’a pas choqué du tout. Le fait que ce soit un « loup », je lui passe aisément sa réaction un poil disproportionnée.
      Ce que j’ai trouvé intéressant, c’est la toile de fond. Après, je ne lis pas énormément de Bit-lit donc j’ai été assez fascinée par l’univers.
      Mais les goûts et les couleurs… Je comprends que tu n’aies pas accroché. C’est quand même 600 pages avec un héros qu’on a envie de baffer. 😆
      J’ai surtout adoré le troisième tome. Ce côté interdit dans la relation amoureuse donne du peps au récit.
      Pour le second tome, Léo peut se montrer énervant aussi. Son attitude au départ est plutôt nulle. Mais c’est aussi bien d’avoir des personnages imparfaits, plus réalistes peut-être aussi.

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s