Avis

Pourquoi pas nous ? de Becky Albertalli & Adam Silvera

Couverture et résumé :

71Z6raZOtyL

La présentation de l’édition papier que j’ai entre les mains :

« Je suis persuadé que certaines rencontres sont écrites. Et que l’univers les pousse sur votre chemin. Y compris un lundi comme les autres. Y compris à la poste. »

Autoproclamé célibataire pour l’éternité, Arthur croit pourtant dur comme fer au coup de foudre. Surtout lorsque Ben entre juste après lui dans un petit bureau de poste new-yorkais. Battements de cœur affolés, capacités de raisonnement atomisées : aux yeux d’Arthur, l’arrivée de Ben est un signe du destin.

Malheureusement, Ben s’est trop souvent fait arnaquer par l’univers pour vouloir y croire. Plutôt que de risquer d’avoir une nouvelle fois le cœur brisé, il préfère prendre la fuite… Ce qu’il regrette aussi vite.

Et si Arthur avait raison ? Si l’univers savait déjà qu’ils s’aimeraient ? S’il leur laissait une seconde chance ?

La présentation trouvée chez les sites vendeurs… (Je vous jure… si vous lisez, vous saurez toute l’histoire… sinon sautez et passez à l’avis):
«  *Want to give me a second chance here, universe? * »
  Arthur est à New York pour l’été, en attendant de savoir s’il va être reçu à Yale. Lorsqu’il croise le chemin de Ben dans un bureau de poste, c’est le coup de foudre. Il y voit un signe du destin.
De son côté, Ben doute que le destin soit de son côté  : il vient de rompre avec son petit ami, Hudson, et n’est pas vraiment prêt pour une nouvelle relation.
Pourtant, ni l’un ni l’autre ne parviennent à oublier cette première rencontre.
Au fil des rendez-vous, les deux garçons se rapprochent, jusqu’à ce qu’Arthur découvre que Ben, toujours ami avec Hudson, préfère se confier à son ex-petit copain. Arthur est dévasté. Il est persuadé que son amour est à sens unique. Il leur faudra le soutien de leurs amis pour dépasser les malentendus afin de mieux se retrouver.

Mon avis :

La première chose : si j’avais eu la présentation qui est actuellement associée au roman sur les sites marchands, je n’aurai assurément pas acheté ce livre. Deuxième chose : Love, Simon de Becky Albertalli ne m’avait pas conquise, ce n’était pas mauvais, juste un peu mou… C’est perplexe que j’ai débuté ma lecture.

Je me dois de vous mettre en garde : vous trouverez ici des éléments types qui figurent dans Love, Simon. Ce n’est pas la même histoire mais il y a une quête pour retrouver l’autre qui est un visage sans nom dans ce roman (alors que Simon cherche à mettre un visage sur un pseudo…).  Le parallèle ne s’arrête pas ici mais je m’en tiens à cette unique révélation pour le moment, je m’en voudrais de vous gâcher votre lecture.

Dans Pourquoi pas nous ? , nous faisons connaissance avec Arthur, en séjour à New-York. Il a seize ans et se trouve dans cette ville immense parce que sa mère y travaille. Il fait un stage dans son entreprise. Arthur s’ennuie et a le mal du pays lorsque sa route croise celle de Ben. Grand romantique, il ne peut s’empêcher d’y voir un signe de l’univers. Même si Ben semble croire aux messages du destin, il est sur la réserve. Cette brève rencontre va les hanter tous deux. Avec peu d’éléments l’un sur l’autre, ils vont parallèlement tenter de se remettre sur la même route.

L’écriture est fluide, ce qui fait que les 375 pages sont vite avalées. J’ai trouvé l’ensemble assez dynamique. Nous sommes bien dans un roman destiné à la jeunesse, à savoir qu’il n’y a pas d’érotisme, même si des garçons de 16-17 ans abordent forcément des sujets comme la sexualité.

J’ai aimé les deux personnages, chacun à leur manière. Arthur, plutôt naïf tandis que Ben est désabusé. La logique de l’un n’est pas nécessairement celle de l’autre mais elles tiennent la route. Difficile de trancher alors qu’ils sont aux débuts de leur vie sentimentale. L’ombre de l’ex de Ben plane au-dessus d’eux et pas seulement cela : une multitude d’éléments sont à prendre en considération pour nos deux héros. Plus qu’une histoire d’amour, je dirai qu’il s’agit d’une initiation à la vie, la vraie, celle qu’on n’enjolive pas, qu’on n’exagère pas non plus. Les personnages secondaires sont importants et intéressants aussi.

Ce que j’ai détesté, c’est ce parallèle que mon esprit a fait entre Love, Simon et Pourquoi pas nous ?. En dehors de cela, c’est une jolie histoire qui saura vous transporter le temps de quelques heures. Il y a de l’humour, de jolies pensées, des sentiments, des émotions, la force brute qui anime la jeunesse.

Ma note : 4/5

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s