Avis

Tatanka L’Esprit des Grandes Plaines de Patrice Sopel

Couverture et résumé :

Entrez dans un monde de légendes amérindiennes et prenez part à un grand voyage…
Le peuple des grandes plaines est en danger de disparition : les bisons meurent d’un mal mystérieux. Trois jeunes braves, Petit Mocassin, Lance Hardie et Pieds Rapides sont désignés par les esprits du vent. Accompagnés d’un chien-loup, Hurle Dans Le Vent et un chaman, Aigle Debout, ils partent en quête de leur déesse Tatanka pour tenter de résoudre cette énigme. De nombreux obstacles se dresseront sur leur route. Réussiront-ils à enrayer cette effrayante hécatombe ? Le peuple des grandes plaines survivra-t-il à la famine ? Petit Mocassin retrouvera-t-il sa bien-aimée, Lune Écarlate ? Découvrez de fabuleux animaux légendaires : l’oiseau-tonnerre, Corbeau et Coyote, dans un monde où les esprits des ancêtres et les vivants se côtoient.

Un roman richement documenté qui saura vous envoûter et vous transporter vers des temps mystérieux et reculés

Mon avis :

Avant de me lancer dans cet avis, j’ai eu la chance de rencontrer Patrice Sopel lors du Salon du Livre de Mazamet en 2016. C’est un auteur sympathique avec qui nous avons bavardé un moment. J’en garde un très bon souvenir. Pour la petite anecdote, Tatanka est un livre que j’ai choisi pour sa couverture que je trouve magnifique. Je ne pouvais pas repartir sans l’acquérir. Je voulais aussi vous parler de son autre roman, Les âmes assassinées, qui évoque les galgos, ces chiens prisés pour la chasse, que l’on traite plus que mal une fois le travail accompli. C’est un texte contemporain, qui se passe en Andalousie, terre témoin des sévices que subissent les lévriers.

Passons à Tatanka.

L’histoire nous est contée en deux parties bien distinctes qui s’entremêlent et finissent par se rejoindre.

La tribu de Nuage Dansant vient de se faire attaquer par des Renégats. Ce dernier se retrouve démuni face à cette désolation. Le chagrin va le pousser à des actions à la limite de la morale. Dans les grandes plaines, la tribu dont fait partie Petit Mocassin constate un problème avec les bisons. Petit Mocassin, entouré de ses amis et du sorcier, va devoir trouver Tatanka, leur déesse protectrice.

Patrice Sopel nous entraîne dans une grande aventure en terre amérindienne. C’est dépaysant à souhaits, magnifique décor que nous avons là, le tout bercé de légendes.

L’auteur n’a pas oublié la sagesse et la barbarie qui sont rattachées aux peuples amérindiens. Nous avons de beaux messages au travers de ce récit qui est loin d’être rose. Vous aurez des batailles sanglantes au beau milieu de profonds sentiments.

Petit Mocassin, amoureux de Lune Écarlate, risque gros car sa tribu interdit leur union. Nuage Dansant se voit transformé au contact de Corbeau. Il devient un homme tout autre et très sombre.

Concernant les légendes de ces peuples, elles sont traitées remarquablement. Présentes, elles dynamisent les personnages. Le Grand Manitou est tout. Dans cette histoire, vous aurez le plaisir de croiser l’Oiseau-tonnerre, un être neutre, ainsi que la déesse Tatanka. Corbeau sera aussi à l’honneur, être vil, dont les intentions ne sont pas nettes.

Pour mon ressenti, j’ai trouvé les frontières minces entre bien et mal. Ce qui pousse l’homme aux actes cruels me paraît presque légitime. De fait, l’empathie se fait pour tous.

Quant à la fin, elle est hallucinante, dans le bon sens.

Si vous aimez les romans fantastiques, les amérindiens, les légendes et la magie, foncez découvrir Tatanka L’esprit des Grandes Plaines.

Ma note : 4,5/5.

Publicités

7 commentaires sur “Tatanka L’Esprit des Grandes Plaines de Patrice Sopel

    1. Alors… Ça me paraît compliqué. Il habite le sud de la France, je ne crois pas qu’il fasse de salons loin de chez lui pour le moment. (Je peux me tromper…) si je ne me plante pas non plus en disant que tu n’habites pas du tout cette zone. 😁
      J’ai vu qu’il existait une version numérique… Bon… c’est quand même moins bien que les romans papier quand on aime ça.

      Aimé par 1 personne

    2. Bonjour, je suis l’auteur de Tatanka. Merci de l’intérêt que vous portez à ce roman 🙂 Comme le souligne Aurélia, je fais peu de salons pour causes professionnelles. De fait, ce livre arrive malheureusement en fin de carrière par manque de visibilité et devrait disparaître d’ici peu chez mon éditeur. Il serait dommage de passer à côté. Vous pouvez, si vous le désirez, le trouver aux éditions encre rouge soit en numérique ou mieux en version papier. C’est bientôt Noêl, autant se faire plaisir ! 😉 Je renouvelle mes remerciements à Aurélia qui, comme d’autres blogueuses conquises par ce roman, tente de le faire connaître. Mais je ne suis qu’un minuscule auteur invisible face aux mastodontes de l’édition. Merci encore pour votre intérêt !

      http://encrerouge.fr/boutique/tatanka-lesprit-des-grandes-plaines-patrice-sopel/

      Aimé par 2 personnes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s