Cinéma

Nos étoiles contraires : le film…

Bonsoir à vous…

Je n’ai pas vraiment le temps de regarder des films mais ce week-end étant un week-end où mes enfants ne sont pas là (chose assez rare pour être soulignée), j’en ai profité pour regarder Nos étoiles contraires adapté du roman de John Green. Je crois qu’on ne présente plus le livre ni le film vu qu’on en a beaucoup parlé. Donc je vous propose un avis plutôt bref et surtout sans le comparatif du roman que j’ai dans ma PAL mais que je ne compte pas lire avant un moment… peut-être jamais.

Voici l’affiche du film :

Synopsis :
Hazel Grace et Gus sont deux adolescents hors-normes, partageant un humour ravageur et le mépris des conventions. Leur relation est elle-même inhabituelle, étant donné qu’ils se sont rencontrés et sont tombés amoureux lors d’un groupe de soutien pour les malades du cancer.

Mon avis :

Tout ce que je savais en lançant le film, c’est qu’il était question de cancer incurable… Comme je n’aime pas particulièrement pleurer, j’ai repoussé le visionnage longtemps. Ce matin, j’ai osé sauter le pas. Hazel est une héroïne particulièrement intéressante : elle ne va pas par quatre chemins, elle énonce des faits sans les alléger ni les alourdir. C’est quelque chose que j’ai beaucoup apprécié tout au long du film. Augustus m’a plu, lui aussi, pour son côté lumineux, plein d’espoir, un peu fou…

Nous avons donc deux personnages à l’opposé l’un de l’autre, le tout dans un contexte dramatique où la maladie est présente. Ils sont tous deux entourés d’une famille aimante. Je crois que c’est une élément essentiel pour eux et leur donne de la force et du courage pour affronter un quotidien incertain.

Je ne vais pas mentir en vous disant que je suis restée de marbre, j’ai eu le cœur serré plusieurs fois durant le visionnage. Par contre, cela ne se termine pas tout à fait comme je le pensais. C’est moins pire que ce à quoi je m’attendais. Bien sûr, cela n’enlève rien au côté tragique de la maladie à cet âge où vous pensez avoir toute la vie devant vous.

Tout de même, je précise que malgré mon contentement au niveau des personnages et de leurs personnalités, il m’a manqué un petit quelque chose pour en faire un film inoubliable.

Ma note : 3,5/5.

Publicités

4 commentaires sur “Nos étoiles contraires : le film…

  1. Je n’ai toujours pas vu ce film….Ni fini le livre. Je voulais commencer par l’écrit avant de visionner mais j’ai mis ma lecture en pause en faveur d’autre. Bon, si c’est moins pire que ce à quoi tu t’attendais, peut-être que ce sera le cas pour moi aussi car je pense toujours au pire en premier mdr. J’aime bien les histoires émouvantes, donc c’est sur que je regarderai.

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai voulu faire comme toi, lire avant de voir. Mais je ne l’ai acheté qu’il y a peu. Et j’avoue, je ne suis pas motivée de lire ce genre de thème pour le moment.
      Alors, c’est quand même triste. Qu’on se le dise bien… moins pire ne veut pas dire que tout est beau et rose. J’aurai pu pleurer mais ce n’est pas arrivé.
      Si tu te lances, bon visionnage.

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s