Avis

Sept Merveilles de Bouffanges

Couverture et résumé :


Qui ne connaît pas les Sept Merveilles du Monde ? Médiatrices entre l’humain et le Divin, les Merveilles intriguent autant qu’elles fascinent. Et pourtant, sauriez-vous les citer toutes, sans en oublier une seule ? Chacune des sept nouvelles qui composent ce recueil utilise comme cadre l’une des Merveilles. Une statue monumentale qui disparaît pendant les Jeux olympiques ; un phare si haut qu’une vie suffit à peine pour en gravir les marches ; une pyramide qui enferme en son labyrinthe une créature mythique ; un temple aux innombrables colonnes offertes par autant de rois ; des jardins somptueux nés en quelques semaines de l’imagination d’un homme ; un tombeau qui sert d’écrin à la gloire imaginaire d’un roi oublié ; un colosse qui s’effondre en emportant avec lui les souvenirs d’une civilisation antique.
Sept Merveilles, et autant de nouvelles antiques entre terre et éther.

Mon avis :

Avant de rendre un verdict pour chacune des sept nouvelles, je tiens à préciser que j’ai a-do-ré ce que j’ai lu. J’ai eu des étoiles dans les yeux toutes la journée suite à mon immense coup de cœur pour le tout premier texte. Je vous en parle tout de suite !

  • La Statue de Zeus à Olympie

Poimèn, un juge des JO antiques, mène sa propre enquête sur la disparition de la Statue de Zeus : alors que tout semble se liguer pour l’empêcher de trouver la clé de l’énigme, il semblerait que ce dernier soit plus malin que ses interlocuteurs. J’ai tout aimé… de la course de char, en passant par l’horrible disparition, pour clôturer en beauté avec cette quête de vérité. Et la chute ! Vraiment splendide ! 5/5

  • Le phare d’Alexandrie

Le but ultime de toute une vie : redonner sa lumière au précieux phare. Au cours d’une très longue ascension, pas si facile que cela, l’âme du phare va passer par de douloureux moments sans aucune certitude de réussite. Honnêtement, c’est probablement le récit avec lequel j’ai eu le plus de mal d’un point de vue narratif. Le ton m’a fait grimacer. Ne voyez pas là un signe de mauvaise qualité parce que ça tient de l’appréciation personnelle et rien d’autre. Cependant, j’ai réussi à m’adapter et à apprécier chaque nouvelle étape de notre grimpeur. Et cette fin… J’ai pensé que Bouffanges allait finir par me mettre hors d’état de nuire, en progressant dans ce recueil ! 4,5/5

  • La Grande Pyramide de Gizeh

Râ a des comptes à régler : il envoie son disciple mais rien ne se déroule comme prévu. J’ai eu un instant d’appréhension ici, j’ai eu peur de ne pas aimer… Au départ confuse, à l’image du personnage principal, j’ai finalement, comme lui, vu ma curiosité attisée par l’étrangeté des lieux. Ce scénario plus que dérangeant est un coup de cœur. 5/5

  • Le Temple d’Artémis à Éphèse

Il est question de la naissance d’Artémis, de la façon dont elle est devenue Déesse de la Chasse et du temple administré par les Mégabyses. Je ne vous en dis pas plus, c’est à lire. Un récit étonnant et fascinant. 4/5

  • Les Jardins suspendus de Babylone

Un roi fait ériger des Jardins incroyables. Bouffanges a inséré des textes dans son histoire pour illustrer ce que l’on sait de cette Merveille. J’ai bien aimé la construction de cette nouvelle, le contenu aussi. Mais j’en aurai vraiment voulu plus. 4/5

  • Le Mausolée d’Halicarnasse

Mausole est condamné à rester à Halicarnasse jusqu’à son dernier souffle. Avec son épouse, il décide de montrer que rien ne peut l’arrêter et fait construire un magnifique palais. On suit les prises de consciences de Mausole suite à cette condamnation, le soutien inconditionnel de sa femme, le tout dans une aventure calme au premier abord mais qui va rapidement devenir épique. J’ai apprécié la conclusion de ce récit. 4/5

  • Le Colosse de Rhodes

Dans les années 30, un professeur tente de faire apprécier l’histoire de Rhodes, île dont il est originaire… difficile pour lui de parvenir à éveiller l’intérêt jusqu’à la chute du Colosse. J’ai adoré suivre ce professeur sur la réserve, le sentir concerné à cent pour cent sur son sujet et tous les mystères entourant la Statue. Et la fin… une réussite. 4,5/5

Bouffanges, au final de chaque nouvelle, n’oublie pas de nous cultiver avec quelques données historiques. Il a pris quelques libertés dans ses textes, je trouve le concept intéressant.

J’ai été plus que charmée par la mise en scène des Sept Merveilles, entre rêve et culture, de quoi passer un excellent moment.

Le sujet vous tente ? Alors foncez ! Vous ne serez pas déçus.

Publicités

2 commentaires sur “Sept Merveilles de Bouffanges

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s