Avis

Une maison d’hôtes… un peu trop hantée de Cendre Elven

Couverture et résumé :


Elouan quitte Londres pour une pause à Paris, chez sa mère fraîchement divorcée, lorsqu’il apprend qu’elle a décidé de partir en Bretagne monter le projet dont elle rêve depuis des années : ouvrir une maison d’hôtes.
Elle lui demande alors son aide, qu’il accepte, et le voilà parti en pleine forêt de Paimpont à gérer un manoir-maison d’hôtes. Sauf qu’il n’est pas habité que par des humains…
Elouan va devoir gérer les manifestations paranormales, ainsi que des clients tout à fait vivants. Et quand Oliver, un auteur en manque d’inspiration, vient s’installer au Manoir pour terminer son livre, les sentiments viennent s’en mêler.

Mon avis :

Je raffole des histoires de fantôme, d’esprits, de médium… et je regrette souvent de ne pas en trouver qui me font très envie. Donc… le titre et la présentation m’ont convaincu d’emprunter ce roman. Sans regret !

Elouan, après une désillusion sentimentale, rejoint sa mère pour un break bien mérité. Mais, Marie a une surprise de taille pour lui : elle vend l’appartement et part pour la Bretagne où un manoir à rénover pour en faire une maison d’hôtes les attend. Elouan est, semble-t-il, victime de mirages et se demande s’il ne devient pas fou alors que d’étranges phénomènes se manifestent dans la demeure. Et personne ne paraît perturbé en dehors de lui-même. C’est le début d’une expérience paranormale à laquelle il ne s’attend pas.

Commençons par le paranormal, l’étrange, l’invisible : le thème est génial, plutôt bien abordé. Ça se tient plutôt bien. C’est même effrayant par moment. Pari réussi !

En revanche, côté romance, je suis un peu perplexe face à Elouan et… Oliver. On a un couple qui n’en est pas un, qui tarde à le devenir surtout. Clairement, je pensais que ça irait un peu plus vite ( et là, j’entends déjà des grincements de dents puisque vous savez que je n’aime pas trop quand ça va trop vite, les grandes déclarations d’amour, au bout de deux jours… ça m’énerve ! ). Mais ici, vous devez savoir que vous ne lirez pas une romance rapide… mais vous aurez bien votre happy end. Je m’en excuse à l’avance mais cela a rendu assez difficile l’attachement à Oliver.

Ce qui m’amène aux personnages, intéressants et sympathiques, il y en a pour tous les goûts, qu’ils soient fantomatiques ou en chair et en os. Elouan, étant celui a qui nous avons le plus affaire, reste quand même un peu trop sur la réserve. Quant à Oliver, on se doute rapidement qu’il aura un rôle moins passif que celui de s’enfermer dans sa chambre à taper à la machine !

Mais, c’est un roman agréable à lire, bien écrit, qui se lit rapidement et qui peut vous faire frissonner légèrement.

À découvrir si le thème des lieux hantés vous tente, en Bretagne en prime !

Ma note : 4/5.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s