Avis

Comme un oiseau 4-5-6 de Jeremy Henry

Couverture et résumé :


Entre les relations amoureuses des uns et des autres, les aléas et les dangers de la vie de yakuza, le clan Tachibana ne s’ennuie pas. Les enfants grandissent, les adultes vieillissent et disparaissent. Les luttes de pouvoir font rage, et chacun cherche sa place.
Dans cette seconde et dernière trilogie, trois périodes importantes de leur histoire sont relatées, bouclant ainsi le récit de cette saga.

Mon avis :

J’avais un peu peur de lire cette suite. L’inconvénient des suites, c’est qu’on en fait parfois un peu trop. Mais ce n’est pas le cas ici, dans la mesure où nous retrouvons tous les personnages liés à l’univers de Comme un oiseau. De fait, il n’y a déjà aucune lassitude qui s’installe. C’est aussi un très grand risque que d’intégrer autant de protagonistes importants dans une même histoire. L’auteur a mis en place une liste détaillée, qui peut aider certains lecteurs. Je l’ai utilisé une seule fois.

Toutefois, je conseille vivement de lire tous les titres rattachés à cet univers avant de vous lancer dans la lecture de ce roman. On en savoure encore plus les apparitions des uns et des autres.

Le contenu oscille entre moments agréables et moments difficiles, surtout lorsqu’il s’agit des affaires du clan. Pas facile d’être un Yakuza… et c’est Camille qui va en faire les frais, dévoilant une nouvelle facette de lui. À titre personnel, je valide à 100% ce comportement foireux ! Ce qui fait démarrer ce tome en fanfare et annonce la couleur.

Je ne vais pas entrer dans les détails parce qu’il y a beaucoup de choses à relever. Jeremy Henry a tenu à offrir une belle conclusion à tous ses héros et a parfaitement réussi. Évidemment, il y avait matière à développer certaines parties (Il paraît qu’on en veut toujours plus quand c’est bon…), mais après y avoir réfléchi, je pense que c’est parfait ainsi.

Si vous aimez le Japon, les Yakuzas, les histoires de clans et de vengeance, les relations amoureuses et familiales, alors vous ne pouvez pas passer à côté de Comme un oiseau.

Ma note : 4,8/5.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s