Avis

Scorpio hates Virgo (L’horoscope amoureux -2-) d’Anyta Sunday

Couverture et résumé :


Scorpion, cette année vous devriez guérir de vos peines de cœur. Il est temps de laisser votre négativité au placard et laisser les autres voir votre vous véritable.
Percy Freedman ne pleure pas. Non, jamais. Et il est persuadé que vendre la maison de sa tante décédée et quitter ses voisins de toujours est la meilleure des choses à faire. Quelle personne saine d’esprit garderait cet endroit qui sent bons les câlins qu’il n’aura plus jamais ?
Personne, c’est bien ça.
Enfin… à part ses voisins. Ils semblent tous penser qu’un peu de peinture et quelques nouveaux meubles l’aideront à surmonter cette épreuve. Tous veulent le voir rester.
Même Callaghan Glover. Son ennemi juré.
Surtout Callaghan Glover. Son ennemi juré.
Et voilà que Percy se retrouve à traîner avec ses voisins plus que de raison. Tout en jonglant entre de nouveaux (et surprenants) échanges avec Cal et son amitié naissante avec Gnuméro9, Percy se demande si finalement vendre la maison est une si bonne idée.
Et oui Scorpion, avec un peu de patience votre chagrin pourrait bientôt appartenir au passé.

Mon avis :

Je me souviens avoir beaucoup apprécié le premier tome de L’horoscope amoureux. J’avais plutôt hâte de découvrir le second tome dont le résumé me plaisait.

Si vous attendez de la bagarre, des propos méchants… passez votre chemin. Même si Percy et Cal semblent ne pas s’apprécier, c’est en finesse que se font les petites piques, pour le plus grand bonheur des lecteurs. Cal paraît vouloir enterrer la hache de guerre, poussant Percy à se demander à quel jeu il joue.

Nous retrouvons avec plaisir la charmante maman de Theo (de Leo loves Aries), qui une fois de plus va permettre aux signes astrologiques d’entrer en scène et de nous sortir le grand jeu ! Alors que Percy n’arrive pas à faire le deuil de sa tante, que son petit ami l’a quitté et que sa seule famille lui en veut beaucoup, il ne lui reste plus que ses voisins du Cul-de-Sac. C’est en la personne de son ennemi-juré, Cal, qu’il va prendre conscience de tout un tas de choses et avancer doucement vers le chemin du bonheur.

J’ai vraiment adoré le jeu mis en place au Cul-de-Sac, celui des Gnomes. C’était très intéressant. J’aurai presque préféré qu’Anyta Sunday s’attarde un peu plus sur ce dernier.

Cependant, la dynamique entre Cal et Percy est particulièrement drôle et touchante : de quoi vous tenir éveillé du début à la fin.

Percy est un personnage qui va évoluer au fil des pages, se (re)construire progressivement. Il est plaisant de le suivre dans ce parcours pas si facile où il va devoir admettre qu’il n’est pas parfait.

C’est doux, c’est beau, juste ce qu’il faut, si vous aimez cela. Un roman qui vous fera sourire et qui mettra un peu de baume sur votre cœur.

Mention spéciale aux fins de chapitre : j’ai trouvé sympathiques ces définitions particulières.

Ma note : 4,5/5.

Publicités

Un commentaire sur “Scorpio hates Virgo (L’horoscope amoureux -2-) d’Anyta Sunday

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s