Avis

À la croisée des chemins de Jeremy Henry

Couverture et résumé :


Tout le monde, à un moment de sa vie, doit faire des choix et régler les contentieux du passé, afin d’envisager un avenir meilleur. Vous trouverez dans ce recueil huit histoires traitant de ces instants clés dans l’existence des personnages.
Genres : romance, gay, érotique (pas toutes les nouvelles), contemporain, drame, humour, tranches de vie, etc. Et infidélité/adultère dans la dernière histoire.

Mon avis :

J’ai un peu hésité avant de franchir le pas en lisant ce recueil parce que j’aime le format nouvelle autant que je le déteste. Je n’apprécie pas ce goût de trop peu que certaines histoires peuvent nous laisser. Mais il me fallait absolument le lire.

Sans vous résumer chacun des textes que vous pourrez trouver, je pense qu’il y en a pour tous les goûts.

La première nouvelle aborde le pardon, les retrouvailles, les non-dit. J’ai mis un 4,5/5. J’ai trouvé que c’était touchant.

La seconde change de registre où l’un des héros va se transformer en protecteur. Vous aurez droit à un harceleur que rien ne semble vouloir arrêter. 4/5

La troisième est moins dans la légèreté. Beaucoup de rancœur, de culpabilité… Il sera question de pardon aussi, mais de manière différente. 4,5/5

La quatrième était super bien partie, mais c’est un petit flop pour ma part. J’ai détesté ne pas en avoir assez. Mais elle est pleine de surprises. 3,5/5

La cinquième était plutôt touchante, bien que le personnage de Stéphane en faisait un peu trop (ressenti personnel). Il est question de deuil, de reconstruction… 4/5

La sixième nouvelle, intéressante, mais… comme un goût d’inachevé là aussi. 4/5

La septième démarre par un jeu… jeu qui va rapidement mettre en évidence les soucis de nos héros. Il faudra beaucoup de communication pour eux. 4/5

La huitième nouvelle. Je fais le choix de m’attarder sur elle. Quand un auteur vous met en garde sur le contenu de ses textes, vous pouvez faire le choix de foncer ou passer votre chemin. Et là, vous n’imaginez pas à quel point j’ai adoré LA nouvelle où il est question d’infidélité. C’est tout un contexte à prendre en considération avant de hurler que c’est très mal – oui, c’est très mal. Je suis encore sous l’emprise de Simon et François donc il faudra pardonner mes errances. Que fait un homme lorsqu’il est à bout ? Il part se réfugier chez les moines, parmi d’autres solutions. C’est assurément le meilleur choix que François ait pu faire. Pendant qu’il médite, il fait la connaissance de Simon, intrigant à souhaits. Mais le must, c’est la presque fin, quand tout s’assemble pour vous offrir une conclusion au top. C’est presque LE coup de cœur. Mais, comme je trouve toujours à redire, j’en aurai bien pris un peu plus. 4,8/5

Si vous aimez les nouvelles, n’hésitez pas à craquer pour ce recueil où chacun des héros est à un tournant de sa vie.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s