Avis

En Mâle de toi (Fierté -1-) de Elle Kennedy et Sarina Bowen

Couverture et résumé :

Jamie n’a jamais compris pourquoi Wes, son meilleur pote, a cessé de donner signe de vie l’année de leurs dix-sept ans, après cette soirée à deux un peu limite, certes, mais trop arrosée pour être prise au sérieux… Cinq ans plus tard, leurs chemins se croisent de nouveau à l’occasion d’une compétition de hockey. Jamie reproche à Wes son long silence. Wes explique alors qu’il est gay. Un aveu qui risque bien de faire vaciller leur lutte sur la glace et, surtout, leurs existences…

Mon avis :

Quand vous avez le cœur d’une midinette (Comme moi), vous ne pouvez pas ne pas craquer pour Jamie et Wes. Ce couple est un régal pour le cœur, un baume qui fait du bien.

Laissez-moi vous présenter nos deux héros. D’abord, Wes. Gay, sa famille et son équipe sont au courant bien qu’il se montre assez discret. Arrogant, fier et ambitieux, le hockey est toute sa vie. Ensuite, Jamie. Pas vraiment en couple, il a une sexfriend régulière, la belle Holly. Plus mesuré que Wes, moins sûr de lui aussi. Je trouve qu’ils se complètent à merveilles.

Le scénario n’a rien d’exceptionnel et pourtant, il fonctionne ! Peu de place pour l’ennui, Jamie et Wes se retrouvent, règlent les comptes et voilà une belle amitié restaurée. Amitié, vraiment ? Wes est visiblement toujours troublé par Jamie. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils ne se privent de rien, à raison car le temps leur est compté. Amour de jeunesse, amour de vacances, amour d’une vie, pour nos deux protagonistes, difficile de se décider.

Clairement, c’est du pur roman à l’eau de rose, rien d’inattendu dans les péripéties, vous n’avez même aucun doute sur la façon dont le livre va se terminer. Mais que c’est plaisant ! Parce que c’est bien écrit, pas vulgaire, tout n’est que douceur… Jamie et Wes sont mignons.

Bon… je l’ai dit. Ils sont mignons. C’est à la fois très positif et un brin dérangeant. Je n’avais pas envie de voir des hommes mignons.

Mais reconnaissons le talent de ces auteures que j’ai pu apprécier dans Off Campus pour Elle Kennedy ou The Ivy Years pour Sarina Bowen. Les plumes de ces dames sont plus que satisfaisantes. Je vous encourage à découvrir les séries M/F si vous n’êtes pas adeptes du M/M : elles sont également sympathiques à lire – presque des valeurs sûres de la romance.

Maintenant, je vais me lancer dans le second tome de Fierté. J’ai hâte de les retrouver. J’avoue que j’espère les voir un peu moins mignons.

Ma note : 4,5/5.

Lu dans le cadre du défi lecture 2018 de Boulevard des Passions : recommandé par une autre participante.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s