Avis

Sous le même ciel de Erika Boyer

Couverture et résumé :


Alejandro n’a eu d’autre choix que de suivre ses parents qui ont décidé de quitter l’Espagne pour s’installer en France. Taciturne et introverti, il a peur de ne pas réussir à trouver sa place dans ce nouvel environnement et s’inquiète que ses différences l’empêchent de se faire des amis.
Mais ses craintes se meurent lorsqu’il rencontre son voisin, Hugo. Jovial et chaleureux, ce dernier aime l’accent hispanique du garçon d’en face, tout autant que son prénom et ses étonnants cheveux longs. Alors, aussi vite que le permet l’innocence de leur jeune âge, les deux enfants se lient d’amitié.
Sous le ciel de la Ville d’Hiver, Alejandro et Hugo deviendront des hommes. Ils découvriront l’amitié et l’amour, et embrasseront la vie pour en comprendre le véritable sens.

Mon avis :

Cela faisait un petit moment que je souhaitais découvrir ce roman. Étant disponible avec l’abonnement Kindle, je me suis laissée tenter par l’édition numérique.

Alejandro est si triste de quitter son pays natal qu’il ne s’attend pas à trouver le bonheur dans ce nouveau pays. Mais Hugo parvient à entrer dans son cœur au grand étonnement d’Alejandro. Alejandro est un garçon différent, en décalage par rapport au plus grand nombre.

La première chose à relever est qu’il s’agit d’un récit composé d’événements marquants. Cette narration m’a gêné au départ et pas vraiment convaincue. Puis j’ai pu assembler les morceaux de ce puzzle et apprécier plus franchement ce que je lisais.

La seconde chose : Erika Boyer nous propose une belle et grande histoire d’amour et d’amitié aussi. Malheureusement, j’ai eu un mal fou à me sentir intégrée au récit. Je me sentais… comme sur un bateau… presque à pouvoir toucher l’eau mais avec une embarcation qui bifurquait au moment où j’aurai pu y parvenir.

MAIS il y a eu ce moment où le bateau a pris l’eau, pour de bon, même s’il est arrivé tardivement. Ce qui m’a arraché quelques larmes.

Je ne vais pas vous en parler plus cependant, ce roman est fait pour vous si vous aimez :

– les grandes histoires d’amour

– le récit d’une vie (plus de vingt ans dans celle d’Alejandro)

– les surprises ! (Je doute que vous ne vous attendiez au chemin que prend le texte)

Je ne crois pas que l’on puisse rester indifférent à Alejandro, Hugo et tous les autres.

Ma note : 4/5.

3 commentaires sur “Sous le même ciel de Erika Boyer

  1. Honte à moi, je n’avais pas commenté cette chronique >< Même si ça n'a pas été la lecture du siècle pour toi, merci pour ce retour honnête et merci d'avoir su trouver du positif au livre malgré tout ♡

    Aimé par 1 personne

    1. Aucune honte… Je ne l’avais pas partagé non plus. Moi et la com’, ça fait dix.
      J’essaie de voir le positif chaque fois. 🙂 . Je le relirai à l’occasion, à un moment plus favorable.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s