Avis

Le Serpent à deux têtes -1- de Jeremy Henry

Couverture et résumé :


Sur le chemin du retour vers l’Hôtel de Police après une intervention morbide, le Lieutenant de Police Vincent « Vince » Moreau et son chef d’unité, la Commissaire Barbara Dubois, acceptent une mission de routine. La malchance veut qu’ils tombent au mauvais endroit, au mauvais moment.
Affublé d’un nouvel équipier, l’impressionnant Lieutenant Alban Fabre, Vince se retrouvera embarqué malgré lui dans un tourbillon d’évènements qui bouleverseront à jamais sa vie.
Assassinats, complots, ripoux, tueurs à gages, pègre, vengeance… Vince n’aura pas d’autre choix que de se jeter dans ce nid de guêpes afin de sauver sa vie et celle de Barbara. Personne n’en sortira indemne.

Auto-édité

Sortie : Juin 2018 (deuxième édition)

Longueur : 70 000 mots – 247 pages format papier

Prix : 10,99€

Mon avis :

Globalement, c’est un roman bien construit, fluide, rythmé et plutôt crédible. L’auteur a glissé, ici et là, quelques touches d’humour pour alléger l’atmosphère sombre du récit. Pas ou peu de temps mort, l’intrigue passe de l’enquête à la romance et vice-versa.

Dans le détail, côté enquête policière, j’ai aimé que l’auteur n’en fasse pas des tonnes. On a un juste milieu entre les descriptions, les recherches et surtout, des héros qui ne sont pas des « Superman » (même si la façon dont Vince décrit Alban est limite-limite). Ils ne se font pas tirer dessus, agresser toutes les deux secondes pour s’en tirer sans rien ! Par contre, Vince a semble-t-il une très bonne étoile. Le petit bémol, ce sont les pistes laissées pour le lecteur via les pensées de Vince : il y a des évidences que Vince ne voit pas vraiment. Je comprends qu’il faille laisser une part de mystère mais j’admets mal, dans une narration à la première personne, que le héros ne parvienne pas, au même instant que le lecteur, à la conclusion.

Côté romance, c’est intense. C’est bien le mot. Alban et Vince, ensemble, c’est un vrai feu d’artifice. Mais c’est un peu rapide entre le départ de la relation et les grandes déclarations. Je me permets de garder quelques réserves à cause de l’attitude perplexe d’un des héros. Peut-être que le changement de point de vue dans le second tome m’aidera à y voir plus clair.

Concernant la fin, elle est dingue (dans le bon sens). Il est temps d’attaquer la suite pour se rassurer un peu (ou pas) sur ce qu’il va advenir de nos policiers.

Ma note : 4,5/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s