Avis

DimHénoé ( Le Monde d’Anaonil -Livre 3-) de Cécile Koppel

Avertissement : ce tome ne peut pas être lu indépendamment des autres. J’essaie d’éviter de vous spolier en émettant un avis global mais il est préférable de ne pas vous aventurer ici si vous n’avez pas découvert Auriane et Serdhif (Livre 1 et 2)

Couverture et résumé :


Le tourbillon d’évènements qui s’est abattu sur Auriane l’a brutalement séparée d’Onil. Captive, elle a pu s’évader. Elle est maintenant relativement en sécurité à DimHénoé où vit une communauté mystérieuse. Onil est à sa recherche. Il a survécu au soulèvement d’Eghenne, réussissant à s’extraire de la nasse en compagnie de Solim. Il n’a qu’une idée en tête : retrouver Auriane… Le périple risqué dans lequel il projette de se lancer va le précipiter dans une situation dont il ne mesure pas tous les dangers…

Mon avis :

Un petit mot sur la couverture qui est celle que je préfère (même si j’aime bien les autres) des quatre tomes déjà parus. J’ai vraiment hâte de voir la cinquième (bientôt ! ). Je trouve qu’elle donne envie de voyager aux côtés des personnages du roman. En ces temps chauds, ce serait presque le bonheur absolu de pouvoir s’installer près d’une cascade. Par contre, dans le même contexte qu’Onil, Solim ou Auriane, je préfère le confort de mon canapé !

Ce troisième tome est un vrai bonheur malgré son départ incertain. Onil doute beaucoup. Auriane ne coule pas plus de jours heureux mais elle peut jouir d’une liberté relative : n’oublions pas qu’elle reste une étrangère pour les peuples du monde d’Anaonil et qu’elle-même ne peut pas se permettre d’agir stupidement ne sachant pas où cela la mènera.

De leur côté, Onil et Solim cherchent Auriane. Onil a un plan, pas infaillible, et il va tout tenter pour la retrouver. (D’ailleurs, j’ai beaucoup aimé la présence de la formule de mathématiques : chanceux, les scientifiques qui liront ce roman ! )

Onil va vite se retrouver dans une situation dont il aura des difficultés à s’extraire. Cependant, il apprendra de nouvelles informations concernant ce qui fait de lui un être à part.

Il y a une évolution dans l’attitude de nos trois protagonistes principaux : ils semblent mûrir et changer de regard sur ce qui les entoure. Onil et Auriane ne sont pas au bout de leur peine.

Un troisième tome rythmé qui pousse le lecteur à se ruer sur la suite.

Court commentaire sur l’univers de cette saga : Cécile Koppel a fait un énorme travail pour tisser et rendre le plus crédible possible. Plus on avance, plus cela se ressent.

Ma note : 4,5/5

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s