Avis

Nouveaux départs : la fin de Mathias P. Sagan

Couverture et résumé :


Axel a tout pour plaire. Jeune trentenaire bien de sa personne, il ne travaille pas, a tout l’argent qu’il lui faut grâce à un mari qu’il adore, et il vit plus que confortablement dans une maison qui lui appartient. Mais suite au décès brutal de l’amour de sa vie, tout s’écroule. Comment peut-il survivre à cette perte terrible ? À travers les phases du deuil, il va lentement apprendre à se reconstruire, se trouver, et peut-être même redécouvrir l’amour, pour prendre un nouveau départ.

Mon avis :

C’est un sujet triste et délicat que l’auteur aborde ici : le deuil.

L’histoire débute avec Axel, qui découvre son mari, Ludo, décédé dans son sommeil. Déjà, le lecteur est plongé dans la tourmente. L’entourage d’Axel ressemble à des abeilles, gravitant autour de lui, insistant pour pomper le peu d’énergie qu’il lui reste. Dans cet entourage, nous avons la bienveillante Sandra, la meilleure amie d’Axel, et Théo, son fils, dont Axel est le parrain. Il y a aussi les enfants et petits-enfants de Ludo ainsi que l’ex-femme de ce dernier. Les informations données au lecteur manquent de clarté à ce stade. Axel et sa mère ne s’entendent pas vraiment. Il semble avoir une bien meilleure relation avec son père.

Beaucoup de monde, pas toujours sympathique, surtout lorsque l’héritage entre en jeu. Axel savait que ce serait un problème, Ludo et lui ayant pris les devants afin de limiter la casse.

Mais Axel n’a plus toute sa tête, il divague parce qu’il ne sait plus quoi faire sans celui à qui il a consacré ses dix dernières années. L’auteur nous propose de le suivre dans les étapes du deuil.

Le thème est assez sombre. Le ressenti des proches lorsque la mort frappe est variable. Il est difficile de juger de la pertinence ou non des réactions de ceux qui ont perdu un être cher. J’ai donc suivi Axel en essayant de ne pas le condamner pour certaines de ses actions qui ont pu me sembler inappropriées. Chaque fois, je l’ai excusé en me disant que je ne saurai pas comment je ferai moi-même en pareille situation. Axel n’est pas un personnage facile à suivre. Il souffre, il est impulsif parfois. Pourtant, il a ce petit truc qui fait qu’on aurait envie de le mettre dans un cocon, de lui dire que tout va bien aller… Alors, même si tout est rapide, il est important de ne pas perdre de vue que vivre n’attend pas. Se morfondre des années n’est pas idéal.

J’ai adoré voyager avec Axel, j’ai aimé qu’il fasse des rencontres hors normes, qui lui permettent de s’élever toujours plus.

L’auteur nous propose toute une palette d’émotions et sait très bien manier la plume.

Pour le côté moins bien, j’ai trouvé quelques longueurs, qui sont, heureusement, vite stoppées par de nouvelles péripéties donnant un rythme plus agréable au récit.

Le roman termine sur un événement qui donne lieu à une suite que je vais m’empresser de lire.

Ma note : 4/5.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s