Avis

L’Ours, la Loutre et le Moustique de TJ Klune

Couverture et résumé :

o-lours-la-loutre-et-le-moustique.jpg

Il y a trois ans, la mère de Bear McKenna a mis les voiles avec son dernier petit ami en date, laissant à Bear la tâche d’élever son petit frère de six ans Tyson, surnommé le Moustique. Depuis, les deux frères ont appris à se débrouiller seuls. Mais, dévoué corps et âme au Moustique, Bear a fini par mettre sa vie de côté — à quelques exceptions près, il s’est isolé du monde et a presque accepté cette situation. Jusqu’à l’arrivée d’Otter.

Otter est le frère aîné du meilleur ami de Bear et, comme toujours, chacune de leurs retrouvailles se solde par un affrontement aux conséquences inattendues pour tous les deux. Cette fois, pourtant, ils n’ont nulle part où fuir l’intensité des émotions qui les assaillent. Bear est persuadé que sa place est auprès du Moustique, en tant que tuteur, mais il ne peut s’empêcher de penser que quelque chose d’autre l’attend dans ce monde… quelque chose ou quelqu’un.

Mon avis :

Derrick – Bear – McKenna se retrouve tuteur de son jeune frère Tyson – Moustique – lors de la désertion de sa mère. Mère qui ne lui a jamais demandé son avis, qui a préféré le mettre devant le fait accompli. Heureusement, il peut compter sur Creed, son meilleur ami et Anna, sa petite amie ainsi que sur la voisine Mme Paquinn. Il pensait aussi être soutenu par Otter mais il s’est passé quelque chose qui lui a fait prendre la fuite.Le lecteur est plongé directement dans le drame de vie de Bear.

Je pense que certains pourront juger que c’est long ou ennuyeux par moment. Me concernant, j’ai trouvé intéressant d’être à ce point dans la tête de Bear. Alors quand Otter revient, il est bien plus facile d’interpréter les réactions de notre héros, qui est toujours en couple avec Anna, la seule et unique petite amie qu’il ait eu.

Dans ce tome, TJ Klune nous invite à découvrir la vie familiale de Bear, un peu secouée par le retour d’Otter et bien d’autres choses encore. Tyson est un enfant très intelligent que Bear a parfois du mal à suivre. Anna est un personnage sympathique. Creed est un étudiant délirant. Mme Paquinn est une veuve qui n’a pas sa langue dans sa poche. Otter est un homme perdu, à la dérive. En tête d’affiche, Bear est un jeune homme, chargé de famille qui aimerait parfois ne pas se trouver dans cette situation et qui culpabilise lorsque ses pensées prennent un tournant « égoïste ».

Cette joyeuse bande nous offre une histoire avec beaucoup d’émotions, une oscillation entre rires et larmes, un aventure crédible. J’avoue que j’ai parfois eu envie de cogner Bear pour le remettre dans le droit chemin mais c’est un très bon moment que j’ai passé avec tout ce petit monde.

En route pour le second tome.

Ma note : 5/5.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s