Avis

Le parc aux impudiques de Lorys V.

Couverture et résumé :

le-parc-aux-impudiques-927259-264-432

Eduardo, jeune gay barcelonais, se sent tout à fait épanoui. Il adore son nouveau métier de détective privé, et file le grand amour avec Johan, son compagnon. Pour sa nouvelle enquête, il va devoir entamer une filature dans un endroit un peu spécial, un lieu de rencontres homosexuelles surnommé « Le parc aux impudiques ».

La nuit, pendant que la ville dort, de nombreux homosexuels se retrouvent dans le parc et cherchent des inconnus avec lesquels maintenir des relations homosexuelles. Eduardo,romantique et fidèle, a du mal à s’intégrer à ce nouveau lieu. En observant les mœurs du parc, il découvre un monde à part, qui provoque chez lui un certain rejet. Mais avec le temps, il rencontre également des personnages attachants qui lui permettent de questionner ses préjugés, et il va vivre avec eux des aventures déroutantes. Tandis que son enquête avance, lentement, et qu’il s’habitue progressivement à la vie du parc, il va aller de surprise en surprise. Sa vie privée et sa vie professionnelle vont vivre des rebondissements que jamais il n’aurait pu imaginer…

Mon avis :

Eduardo travaille à l’agence depuis quelques semaines. En ce moment, c’est le calme plat au boulot. En parallèle, il est très heureux dans sa vie affective avec Johan. Une nouvelle affaire se présente et Xabi, le patron, refuse de la laisser à Alberto qui traverse une mauvaise passe. C’est donc Eduardo qui doit filer un vieil homme qui semble se rendre dans un lieu surnommé le Parc aux impudiques, lieu de rencontres très « spéciales ». Alberto ne peut s’empêcher de donner ses précieux conseils dont le seul qui atteint vraiment Eduardo consiste à ne rien dire à Johan. Très vite, Eduardo remarque une différence chez Johan. Aussi rapidement, son enquête se met à stagner.

Pourquoi foncer pour découvrir ce livre ?

  • Eduardo. Il est fidèle à lui-même, toujours crédule et romantique. Cependant, les situations auxquelles il est confronté l’amène à se poser de nombreuses questions. J’ai vraiment apprécié ces passages où il se remet en cause et/ou il remet en cause ce qui l’entoure. C’est pertinent.
  • Alberto. Si vous aimez les discours crus et les comportements limites, ce personnage vous ravira. Il est à l’opposé d’Eduardo.
  • L’enquête : banale en apparence, l’auteur parvient à nous surprendre. Chapeau !
  • Les rencontres du parc des impudiques. Elles ne sont pas si nombreuses mais elles vont toutes apporter quelque chose à Eduardo, de l’expérience et du bon sens pour l’avenir. Qu’elles soient bonnes ou mauvaises, il parvient à en tirer le meilleur.
  • L’érotisme. On y revient. Je ne suis pas fan de l’érotisme même si je n’ai rien contre l’idée de trouver une scène ou deux, en revanche, je pourrai parfaitement m’en passer. Dans ce roman, c’est un peu différent du premier. Les passages sont là pour pousser à l’interrogation. Ce n’est pas uniquement pour la déco ou pour énoncer tous les détails de la vie du héros. Il y a autre chose, un réel raisonnement psychologique.

J’ai un ressenti assez mitigé parce qu’il y a des petites choses qui m’ont gêné mais ce serait ridicule de condamner un personnage de roman. Ce détachement dont les hommes sont capables entre la part physique et psychologique m’étonnera toujours. Les rebondissements de ce tome sont excellents, il n’y a quasiment pas de temps mort. J’ai tout de même passé un bon moment avec ce livre.

Un texte à découvrir.

Ma note : 4,5/5.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s