Avis

Jalouse de Matthieu Biasotto

Couverture et résumé :

Manque de confiance en elle, aucune confiance en lui. De toute évidence, Noémie est jalouse. Pas de chance, Samuel plaît aux femmes. Un photographe doué quand il s’agit de sublimer des créatures de rêve.
Si Noémie est aussi méfiante que vigilante, c’est qu’elle est échaudée. Il y a de quoi l’être quand on vit avec un menteur qui a tout gâché entre les cuisses d’une autre. Le genre d’erreur qu’on efface difficilement et dont on ne se remet pas vraiment.
Par amour, pour de bonnes ou de mauvaises raisons, elle tente pourtant de composer avec cette humiliation et de se reconstruire en instaurant de nouvelles règles. Un an après l’impardonnable, lorsqu’elle tombe sur le second téléphone de son petit ami volage, tout bascule. Ce mystérieux mobile cache des choses.
Le doute devient une certitude. Entre peur légitime et névrose, la frontière disparaît. Trahison, non-dits et manipulation : déjà vu, déjà vécu tout ça. Hantée par des images qui laissent des traces, par des mensonges avérés ou passés sous silence, elle cherche à lever le voile sur la vérité. Le genre de vérité qui change une femme à jamais. Est-ce qu’elle pourra seulement l’accepter ?

Mon avis :

C’est le quatrième livre que je lis de cet auteur et j’en tombe à la renverse à chaque fois. Il nous propose de suivre Noémie et Samuel dans la reconstruction de leur couple suite à la tromperie de Samuel. Jusque là, cela paraît classique sauf que Matthieu Biasotto ne s’est pas contenté de nous partager une banale histoire où on s’explique, on se pardonne et ça repart ! Il a exploré en profondeur la jalousie, celle qui s’est emparée de Noémie. Elle est sombre, violente; elle ne se cache pas, elle explose. Elle est incomprise, elle est vicieuse. Elle manipule. Elle hante. Elle revêt plusieurs facettes, rarement considérées comme agréables.

Pourquoi dévorer ce roman ?

  • Noémie. Elle est le personnage principal de ce récit. J’ai eu du mal à l’apprécier. Elle est vraiment possédée par la jalousie. Elle est admirable tout autant que détestable.
  • Samuel. Lui aussi, je ne savais pas trop quoi penser. Cependant, l’auteur a posé avec minutie les briques qui composent les mystères de ce héros, au point de nous faire tourner en bourrique. Si par hasard vous vouliez prendre le parti de l’un ou l’autre, je vous souhaite bonne chance !
  • La quête de vérité. Si vous avez déjà lu du Matthieu Biasotto, ce sera sans surprise, que vous découvrirez qu’une évidence n’en est pas forcément une. Il a encore réussi à bluffer son public !
  • Les personnages secondaires que je ne cite pas mais qui sont d’une importance capitale. Bien étudiés et avancés page à page, ils sauront vous horrifier et vous charmer.
  • Les émotions. Celles de Noémie sont particulièrement présentes, plutôt violentes à cause de la jalousie mais toujours justifiées, disons-le, par sa paranoïa (à moins que cela n’en soit pas non plus… tout est permis). Elles sont palpables même pour nous, lecteurs. J’ai vraiment eu la sensation de les toucher parfois.

Une histoire palpitante au cœur de la jalousie d’une femme trahie, avec un scénario parfaitement mené, avec une fin surprenante même si elle n’est pas forcément inattendue.

Je mets juste un petit bémol sur le dernier chapitre. J’aurai bien aimé quelques mots supplémentaires.

En parlant de mots supplémentaires, un message très personnel se trouve à la fin de ce livre : juste magique !

Ma note : 4,8/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s