Avis

Musher (Jusqu’à toi -1-) de Eva Justine

Couverture et résumé :


Envoyé au pied levé par sa société dans le Yukon, Anthony doit retrouver un dénommé Adam Larivière pour l’informer de son héritage. Afin de contrer sa poisse habituelle, son meilleur ami Mikado décide de l’accompagner, et ce n’est pas un luxe, car dès l’aéroport, les ennuis commencent. De Montréal à Whitehorse, les deux amis croiseront plusieurs fois sans le reconnaître celui pour lequel ils parcourent des milliers de kilomètres. Une fois arrivés à Teslin, bourgade isolée au milieu des immenses espaces enneigés où le musher vit avec sa meute, l’un d’eux tombera sous le charme de ce pays à la beauté sauvage où la nature est reine et de cet homme hors du commun qui vient d’être élu le sportif le plus sexy de l’année.

Mon avis :

Cela fait un petit moment que j’ai mis ce roman dans ma Wishlist mais je n’ai pas été charmée autant que je l’aurai voulu.

L’histoire : Anthony est envoyé, par le biais de son entreprise, à l’étranger, pour dénicher un héritier. Cet héritier, Adam, n’a donné aucune suite aux nombreux courriers qui lui ont été envoyés. Ajoutons Mikado, le meilleur ami, et son chien dans l’équation et nous obtenons un joyeux voyage ! Adam est sollicité pour des photos et interviews depuis qu’il a été élu « sexy sportif ».

Pourquoi opter pour ce roman ?

  • Les paysages enneigés. Je voue un culte à ce décor. C’est vraiment ce qui m’a attiré ici.
  • Les personnages. Anthony est apparemment du genre « Intello ». Je n’ose pas décrire Mikado mais c’est un protagoniste haut en couleurs… vous voyez une combinaison rose au milieu d’un désert blanc ? Si c’est le cas, vous avez trouvé Mikado ! Adam est du genre beau gosse qui ne laisse personne indifférent. Pour finir, Lédonias est un parfait bûcheron !
  • L’humour… Je reconnais que j’ai pu rire durant certains passages.
  • L’amour facile… disons, les grandes déclarations très tôt dans une relation. On aime ou on n’aime pas.
  • Les coïncidences. Adam, Anthony et Mikado vont se croiser plusieurs fois avant de faire vraiment connaissance.
  • Les ballades en traîneau et les beaux toutous. Je le mets bien qu’en réalité, il n’y ai pas beaucoup de passages. Mais Adam est un Musher.

Pourquoi je n’ai pas été emballée ?

  • La plume a manqué de finesse ou de je ne sais quoi. C’est une histoire sympathique mais je n’ai pas su adhérer. Pourtant, Unité K9 et Otoko geisha m’ont plu.
  • C’est un premier tome avec une fin qui nous laisse en plan… Je déteste cela. Je le mentionne même si c’est totalement ma faute, c’est quand même stipulé sur la couverture qu’il s’agit d’une série.
  • J’avoue que le coup du meilleur ami qui part avec vous pour le bout du monde, à l’occasion de noël, alors que vous êtes en train de bosser, ça m’a un peu clouée. Mais pourquoi pas !

C’est un avis plutôt mitigé mais j’ai tout de même envie de découvrir le prochain tome.

Ma note : 3,5/5

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s