Avis

L’ironie d’un sort & L’ironie du destin de Mathias P. Sagan

Couverture et résumé :


Voici l’intégrale de L’Ironie d’un Sort et de L’Ironie du Destin !

L’Ironie d’un Sort :
Alan est un jeune coiffeur à la vie complexe. Fraîchement majeur, il découvre la vie trop tôt, trop jeune, et traîne depuis un passif lourd à gérer. Au fil de ses rencontres, il fait des choix, parfois bons pour lui, parfois plus controversés. Pourra-t-il, seul, reprendre sa vie en mains ? Ou est-ce le destin qui, par l’ironie du sort, va guider ses pas sur le chemin d’une vie plus stable ?

L’Ironie du Destin :
Jesse Delgrange est étudiant en droit. Il recherche un emploi et trouve la perle rare en devenant nounou chez un couple de coiffeurs. Elliott Vital revient tout juste des États-Unis où il a laissé son ex-épouse avec son ex-meilleur ami filer le parfait amour. Désemparé, il ne sait plus très bien où il en est, ni dans quelle catégorie se ranger. Hétéro ou homo, les questions qu’il se pose à tout moment de la journée le perturbent grandement. L’ironie de deux destins qui n’auraient pas dû se rencontrer…

Mon avis :

J’ai lu ces deux romans l’année dernière. Je me souvenais surtout de les avoir aimé au point de mettre une mention « Coup de Cœur », même si l’épilogue du deuxième ne m’avait pas vraiment convaincue. J’avais besoin d’une relecture qui ne me décevrait pas.

L’ironie d’un sort :

Alan est un jeune homme qui a bien du mal à apprécier la Vie. Après un passage express à l’hôpital, il n’en sort guère plus motivé d’affronter les jours…

Dans sa vie, il a ses collègues, son ex et une famille qui n’en porte que le nom. Il s’entend mal avec son frère qui l’insulte chaque fois. Il arrive quand même à apprécier sa sœur. Son père est un homme plutôt dominateur et sa mère, une parfaite soumise qui préfère le silence et ne défend pas son fils.

Alan compose comme il peut avec les cartes qu’on lui a donné. Cependant, il a besoin d’argent et rapidement suite à une discussion avec le père de sa meilleure amie. Il veut s’en sortir et vivre enfin. Il va faire un choix, un choix discutable mais compréhensible. Son chemin va croiser celui de Georges, un homme du passé, lui faisant prendre un tournant inattendu.

Alan est un héros attachant avec une vie merdique. Son gros secret pèse lourd ce qui n’arrange rien. On sent sa libération quand enfin il se décide à avouer… Avouer est un terme traître, ce n’est pas une faute, c’est un choix qu’il a fait. J’ai eu beaucoup d’empathie pour lui. Je l’ai détesté à un moment précis mais c’est un roman positif alors je suis passée au-delà de ce passage que j’ai jugé « cruel ». Je sais pourquoi j’avais estimé cette lecture comme étant un coup de cœur : il y a toute une palette d’émotions dans ce texte. J’avais apprécié que la plume de l’auteur soit capable de prendre aux tripes.

Ma note : 5/5

L’ironie du destin :

Jesse étudie le droit. Après une énième bêtise, c’est lui qui le dit, il a besoin de trouver un nouveau travail. Il vit en colocation avec sa meilleure amie. Il est ravi d’avoir trouvé une place chez un couple gay pour être nounou.

Elliot revient en France suite à un divorce. Installé en face des employeurs de Jesse, ils se lient d’amitié assez rapidement. Elliot aimerait rencontrer une femme mais dans sa quête, il se heurte à une attirance inattendue. Cherchant des réponses, il navigue en ligne à la recherche de réponses. Pourquoi soudainement les femmes ne semblent plus lui convenir ? Pourquoi les hommes, un en particulier, l’attirent ?

Le récit de Jesse et Elliot est dynamique, beaucoup plus centré sur la romance que L’ironie d’un sort. Comme je l’avais mentionné lors de ma première lecture, Elliot n’a pas trop de mal à accepter cette homosexualité qui s’impose à lui. Il met peu de temps avant de se lâcher de ce côté-là. J’ai beaucoup aimé les échanges entre eux, y compris les passages plus solitaires où ils s’interrogeaient intérieurement. J’ai apprécié retrouver Alan et pas uniquement lui.

Une belle histoire à savourer.

Ma note : 4,9/5. Comme expliqué plus haut, l’épilogue ne m’a pas emballé. Dommage, parce que ce moment était bien trouvé.

Je recommande cette intégrale pour les beaux messages qu’on peut y trouver.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s