Avis

L’ombre de Billy de Jamie Fessenden

Couverture et résumé :

Kevin Derocher a trente-deux ans quand il entre dans le cabinet de Tom pour la première fois, fraîchement marié, un bébé en route, et le col de sa chemise de flanelle rouge remonté pour cacher les bleus laissés sur sa gorge par la corde avec laquelle il s’est pendu dans son garage. Après sa première séance, le psychologue Tom Langlois pense qu’il ne reverra plus jamais Kevin ‒ mais trois ans plus tard, Kevin reparaît pour faire des réparations dans la nouvelle maison de Tom.

Ils se lient rapidement d’amitié, et Tom se met à suspecter Kevin d’avoir envie de plus. Cependant, Kevin est hanté par des événements survenus durant son enfance ‒ des événements si terribles que son esprit les a refoulés. Ces souvenirs enfouis empêchent Kevin de se rapprocher de quiconque sans paniquer ou s’en prendre aux autres, parfois avec violence. Mais alors que son passé se met à refaire surface, il apparaît que Kevin détient peut-être la clé d’un mystère vieux de vingt-cinq ans : qu’est-il arrivé à Billy ?

Mon avis :

Tom est psy. Il a rencontré Kevin une seule fois. Il essayait de déterminer l’élément déclencheur qui l’a poussé à tenter de se suicider sans jamais parvenir à faire parler Kevin à ce propos.

Trois ans plus tard, Tom s’installe dans sa nouvelle maison. Le destin remet Kevin sur sa route. Une étrange amitié semble les lier durant les premiers temps alors que Tom fait appel à Kevin pour réparer son jacuzzi.

Kevin a un comportement plutôt bizarre. Cela titille l’esprit de Tom le psy… Il ne sait pas dans quoi il met les pieds mais il n’a aucune envie de lâcher prise. Il est prêt à tout pour aider Kevin.

Je ne crois pas avoir lu une histoire aussi étrange, du moins, si on la considère comme une romance. C’est une relation spéciale qui unit les deux hommes. Kevin a beaucoup de choses à gérer psychologiquement. C’est vraiment sur cette « thérapie » que tourne le récit. L’auteur s’en tire très bien de ce côté-là d’ailleurs. C’est un texte riche et bien construit d’après moi. Pour ce qui est du couple, j’ai vraiment eu un mal fou à comprendre Tom dans ce choix de poursuivre mais j’imagine que l’amour se passe d’explications. Ce n’est pas une relation évidente, il n’y a rien de facile pour les deux protagonistes. Malgré tout, ils ont quelque chose d’unique et d’exceptionnel.

Un duo qui m’a, d’abord, dérangé mais qui a su me faire apprécier les chemins sinueux de l’esprit de Kevin.

Ma note : 4/5

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s