Avis

Le tueur à l’as de pique (Entre ses griffes -1-) de Aurore Doignies

Couverture et résumé :

Depuis plusieurs mois, un tueur en série sévit, faisant des victimes parmi les étudiants en médecine de plusieurs Etats. Quand un nouveau corps est retrouvé à Chicago, les agents du F.B.I., restés bredouilles après le précédent meurtre, sont de nouveau mis sur le coup. Et ils sont bien décidés à l’arrêter, cette fois…

Cameron Gilroy, l’un des deux agents chargés de l’enquête, tombe rapidement sous le charme d’un des professeurs de la dernière victime. Kyren Lakelan est gay, célibataire, séduisant et intelligent. Il est aussi tout sauf un Humain normal. C’est un Thérianthrope. Une espèce dont l’existence est inconnue des Humains. Rompre le silence serait passible de mort. Contrairement à Cameron, c’est un partisan des histoires sans lendemain : leur histoire aurait dû s’en tenir à une nuit de sensualité.

Mais quand le destin s’en mêle…

Mon avis :

Le récit débute avec l’arrivée de Kyren en territoire inconnu aux États-Unis. Une arrivée qui ne passe pas inaperçue pour certains Thérianthropes.

Dix ans plus tard, Kyren est professeur à l’université. Relativement intégré par certains membres de la meute de jaguars, il a toujours été un solitaire. Il croise la route de Cameron, venu interroger les professeurs sur un élève retrouvé assassiné. Kyren peine à comprendre ce qu’il ressent en sa présence et va trouver conseil auprès d’un ami garou. Rapidement, Kyren prend conscience qu’il ne pourra pas lutter contre l’inévitable, surtout après avoir passé une nuit avec Cameron.

Si Cameron semble très occupé par le retour du célèbre tueur à l’as de pique, cela ne l’empêche pas de nourrir un désir bien réel pour Kyren. Si les débuts de leur relation ne sont pas idylliques, ils finissent l’un et l’autre par s’accorder mais rien n’est gagné. Le tueur est toujours là. L’enquête n’avance pas aussi vite qu’espéré.

Concernant l’état animal de Kyren, il est abordé mais pas autant que je ne l’ai pensé. Ce n’est pas un problème, je ne sais pas encore ce que le second tome réserve à ce propos et il me tarde de le découvrir.

Pour ce qui est de l’enquête, elle n’est pas non plus à l’honneur. À ce niveau, j’ai ressenti une déception légère, avec ce titre accrocheur. Ceci dit, elle est bien amenée et tient la route d’après mon interprétation.

Dernier point est le plus important : la romance. Si j’ai estimé que l’intrigue policière et ce mystère garou n’étaient qu’en fond d’histoire, ce n’est pas le cas de l’amour. Nous sommes quand même dans la trame classique des garous avec cette « âme sœur ». L’auteure a choisi de n’impliquer que Kyren et Cameron. Pas ou peu d’interventions extérieures sur leur relation même si Kyren est dans l’attente des siens les concernant. Rien n’est gagné d’avance car l’auteure a su faire planer doutes et mystères.

Le tueur à l’as de pique est un excellent roman pour les amoureux de l’amour… Aurore Doignies maîtrise les différents axes de son histoire avec une belle plume, fluide et dynamique.

Ce livre, même s’il n’était pas tout à fait comme je le pensais, est une jolie surprise.

En route pour le second tome.

Ma note : 4,5/5

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s