Avis

Enfer et Damnations de Marie Sexton

Couverture et résumé :

Récolter des âmes, Abaddon trouve cela barbant, mais s’il n’atteint pas son quota prochainement, il pourrait bien être rétrogradé au rang de ramasse-crottes pour les Chiens de l’Enfer. La date limite approchant à grands pas, il se rend dans la région particulièrement croyante du sud-est des États-Unis, à la recherche d’un mélange parfait de défi et de bonté. Seth, un musicien aveugle, voyage avec un chapiteau itinérant d’évangélistes. Il est mignon, possède des dons mystiques, et peut citer la Bible à tour de bras. Son âme est tellement pure qu’elle suffirait à remplir le quota d’Abaddon pour les mois à venir, et celui-ci est bien décidé à se l’approprier. Le problème ? Le contremaître du groupe surveille le moindre de ses mouvements. Sans parler du mystère qui entoure les nombreux dons très inhabituels de Seth. Et pour terminer, Abaddon commence à apprécier un peu trop sa cible. Et si Seth méritait mieux que l’éternelle damnation ? Mais les desseins de l’Enfer ne sont pas négociables, et le temps joue en sa défaveur. Si Abaddon n’abat pas ses cartes comme il faut, il pourrait bien les condamner tous les deux à un sort bien pire que tout : une éternité loin l’un de l’autre.

Mon avis :

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre en optant pour ce livre de Marie Sexton. Mais je l’ai choisi parce que j’avais envie d’imaginaire et que la thématique m’a semblé bonne. Je l’ai aussi pris parce qu’il n’était pas très épais. C’est donc un roman assez court et rapide. Tout s’y déroule vite et cela ne laisse pas de place à l’ennui.

Abaddon est un démon qui a bien du mal à se motiver pour remplir son contrat : récolter un certain nombre d’âmes. Il aime aussi les défis, ça le stimule. C’est dans cet état d’esprit qu’il rencontre Seth, porteur de l’âme qu’il a choisi pour satisfaire les exigences de Satan. Mais Seth semble léger, peu inquiet par la présence d’Abaddon. Cela ne sera pas aussi facile qu’espéré pour le démon. Il va d’ailleurs se heurter à des mystères qui entourent Seth. Ce dernier récite la bible chaque fois que possible, sûrement son éducation religieuse, mettant Abaddon dans une drôle de posture. Malheureusement, le temps n’est pas quelque chose que le démon peut se permettre de prendre, peu importe le choix qu’il fera.

Abaddon n’est pas un mauvais démon, ou bien si, il est très mauvais. Il est beaucoup trop gentil vu son statut. Un peu plus de noirceur n’aurait pas été du luxe. Ce n’est quand même pas un être pur dans sa peau démoniaque mais il m’a manqué un petit truc pour le trouver bon dans son rôle.

Seth aurait pu être agaçant, avec sa naïveté et ses citations bibliques mais je l’ai trouvé extrêmement adorable. En ajoutant à cela les mystères qui l’entourent, c’est un personnage qu’on a vraiment envie de suivre.

Et il y a Zed… Je crois que j’ai définitivement jeté mon dévolu sur lui.

C’est un récit assez bref, mais très bien conçu… un peu à l’image d’un conte sauf qu’il n’est pas question de fées.
Un démon, une belle âme, des capacités extraordinaires et Marie Sexton nous livre une jolie histoire.

Ma note : 4/5

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s