Avis

La cage dorée de Damon Suede

Couverture et résumé :


UNE CAGE DORÉE : mélanger affaires et plaisir – et se planquer.

Ruben Oso est venu à Manhattan pour refaire sa vie. Garde du corps à la petite semaine, il atterrit par hasard dans un luxueux penthouse sur Park Avenue. Ce qui a débuté comme un contrat pour protéger un milliardaire jovial devient peu à peu une affaire personnelle. Et Ruben doit remettre en question tout ce qu’il croyait savoir de lui-même.

Surveiller les arrières d’Andy Bauer, requin de la haute finance, met rapidement Ruben dans une situation impossible. Il ne connaît rien aux lois impitoyables des marchés internationaux et son arrogant patron s’enferme dans une tour de verre remplie de secrets et de non-dits, dont l’atmosphère aseptisée pue la paranoïa.

Le danger est-il réel ? Ou Andy se joue-t-il de lui ? Qu’attend-il au juste de son garde du corps ?

Ruben perd le contrôle de ses émotions en tentant de démêler, avant qu’il y ait mort d’homme, les arcanes d’un complot financier compliqué. Si ses soupçons se confirment, Andy risque de payer un prix exorbitant. Pour le protéger, Ruben est prêt à tout risquer, y compris son cœur.

Mon avis :

Deux choses pour expliquer le choix de ce livre : Damon Suede était une telle boule de lumière sur le Salon Livre Paris que je ne pouvais pas passer à côté et j’avais lu Tête brûlée. Je n’ai pas pris de notes sur ce dernier mais je l’avais bien aimé, je pense que je vais le relire très bientôt.

Quand ce roman est sorti, j’ai hésité. La présentation ne m’emballait pas particulièrement.

Pourtant, j’ai cédé à la tentation.

Dans La cage dorée, nous faisons la connaissance de Ruben, un alcoolique. Il n’a pas encore validé toutes les étapes mais il semble prêt à tout pour vaincre ce désir d’alcool. Fraîchement divorcé, on ne le sent pas trop amer de son sort. Il évoque peu son ex-femme. On peut raisonnablement penser qu’il a tourné la page.

Ruben est donc un hétéro convaincu, en manque de sexe, puisque ce n’est pas recommandé par les AA.

Il a quitté la Floride pour New York. Son frère lui offre un job et c’est en se rendant au bureau qu’il croise la route de Andy Bauer, charmant personnage ou pas. Ruben le compare à lui-même : Andy a une tête qu’on a envie de frapper !

Andy aurait besoin d’un garde du corps, juste pour la galerie. Ruben ne sait pas trop quoi penser à propos de ce mec trop riche qui se croit tout permis.

L’auteur met en avant les différences sociales de ses personnages. J’ai trouvé que c’était intéressant de voir Ruben cracher sur le pognon même s’il accepte certaines choses. De son côté, Andy semble éprouver de l’indifférence envers le statut social de Ruben. Tout ce qui l’intéresse, c’est son allure de malfrat.

Rapidement, Ruben regrette d’avoir accepté le job, pensant qu’il s’agit de la part d’Andy d’une lubie. Pour lui, l’homme est parano. Cependant, un événement va le faire changer d’avis. En parallèle, Ruben se débat toujours avec son envie de boire. Avec ceci, s’ajoute des émotions dont il ignorait l’existence : ce qu’il ressent pour son patron est inédit. S’il met d’abord son attirance pour Andy sur le compte du manque de sexe, il va aussi prendre conscience qu’il y a plus que cela.

Globalement, le scénario est intéressant, un peu bancal tout de même quant à son degré de réalisme. Ruben est un homme qu’on a vraiment envie de découvrir. C’est un peu moins le cas d’Andy. Il est plutôt étrange. Ce mystère devient lourd passé quelques chapitres. C’est là que je trouve dommage de ne pas avoir eu le point de vue d’Andy.

Quelques passages étaient de trop peut-être, cassant le rythme de lecture.

Par contre, j’ai vraiment adoré le passage avec la mère d’Andy. Ce moment était un pur délice !

L’alcoolisme est bien abordé selon moi, une spirale dont il est difficile de sortir.

Le « plus » ici c’est aussi de lire une histoire dont les deux héros sont loin d’être parfaits ! Et ça fait du bien !

C’est un roman sympa malgré tout. Si les requins de la finance et les alcooliques vous plaisent, ne passez pas à côté !

Ma note : 4/5

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s