Avis

Jurassic Heart de Anna Martin

Couverture et résumé :

Quand le paléontologue Nick Eisenberg apprend qu’on pense avoir déterré les os d’un vélociraptor dans l’Alberta, au Canada, sa curiosité surpasse son envie de rester vivre à Londres. Après tout, en tant qu’éminent spécialistedes prédateurs préhistoriques, il a toujours voulu découvrir les cousins nord-américains du Velociraptor. Un seul problème se pose : Hunter Joseph, un défenseur de l’environnement. Pendant que Nick supervise la fouille, Hunter rassemble les gens de la région pour s’opposer à la destruction du paysage provoquée par son équipe, dans sa recherche des précieux os de dinosaures.

Impossible pour Nick, l’intello étroit d’esprit, et Hunter, le rabat-joie moralisateur, de s’entendre. Néanmoins, ils devront trouver un moyen de travailler sur le même site sans se sauter à la gorge, d’autant plus que quelqu’un semble bien déterminé à causer à Nick plus de soucis qu’il n’aurait jamais pu imaginer.

Date de sortie : 15 Mai 2018

Mon avis :

Je ne crois pas qu’il existe beaucoup de romans « romantic-suspense » qui abordent ce thème du dinosaure et de la paléontologie. (Si vous en connaissez, je veux bien les références. Merci.)
Nous suivons Nick de Londres à Alberta où il a accepté une mission. Il n’avait pas très envie d’y aller au départ mais il n’a pas su résister : s’il peut prouver qu’Eric White est un idiot, il ne va pas se gêner.

Sa collègue, Miriam, trop enceinte pour aller sur place, envoie Trique, un autre paléontologue, pour s’assurer que Nick ne devienne pas obsédé par la quête d’une découverte inédite.

C’est donc en compagnie de Trique -meilleur ami et amant occasionnel- que Nick va entamer son job. Il n’est pas de trop dans cette mission lorsqu’elle prend un tournant inattendu obligeant Nick à devenir le superviseur du chantier.

Entre en scène, Hunter, qui pense que ce type de recherches est nocif pour l’environnement, notamment sur le fait de détruire le paysage, sans penser à le préserver ou le restaurer.

Nick et Hunter vont se heurter avant de mettre au clair l’activité de l’un et l’autre afin de mieux se comprendre.

En parallèle, quelqu’un semble prêt à tout pour saboter le travail de Nick et son équipe.

Si vous n’aimez pas les dinosaures, les fouilles, les recherches, passez votre chemin. Ce récit ne survole pas le boulot de paléontologue, il nous y entraîne. J’ai trouvé cette immersion originale.

Pour ce qui est de la relation de Nick et Hunter, elle est sympathique mais je ne l’ai pas trouvé explosive.

Pour le côté suspense, c’est bien travaillé, ni trop ni pas assez, créant une atmosphère réaliste.

Avant d’entrer dans le roman, nous avons droit à un petit passage nous expliquant quels dinosaures figurent dans Jurassic Heart que j’ai trouvé très utile.

Un roman agréable, fluide, au rythme constant. Une histoire d’amour classique, ce qui est presque un regret. Je pense que cela aurait pu être plus approfondi mais le reste est suffisamment bien amené pour compenser.

Ma note : 4/5.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s