Avis

Jay (Aimer… -1-) de Renae Kaye

Couverture et résumé :

S’il y a bien une chose dont Liam Turner est certain, c’est qu’il n’est pas gay : après tout, son père lui a clairement fait comprendre qu’il ne pourrait jamais accepter que l’un de ses fils le soit. Et Liam y croit, jusqu’à ce qu’une rencontre fortuite avec James « Jay » Bell mette son monde sens dessus dessous. Jay est vif et ouvertement gay, du haut de ses cheveux décolorés jusqu’au bout de ses ongles vernis. Avec un talent pour la mode, une tendance à réagir de façon excessive, et une incapacité totale à mettre un frein à sa diarrhée verbale, Liam pense qu’il doit manquer une case à Jay, le roi du dramatique.

Depuis un accident survenu lors de son adolescence Liam Turner boîte et a peur de conduire. Il est aussi incapable de continuer à jouer au football, et pense qu’à cause de ça, il n’est pas un « vrai » homme. Mais ce n’est pas une raison pour remettre en question sa sexualité… à moins que l’accident ait cassé quelque chose en lui. Mais quand la présence de Jay fait ressortir ses instincts protecteurs, Liam commence à croire que toute sa vie n’a été qu’une excuse pour rester caché.

De l’intolérance à l’affrontement, Liam devra apprendre à surmonter ses peurs, et son père, avant de pouvoir s’accepter et aimer réellement Jay.

Mon avis :

Je cherchais une lecture lumineuse avec des héros normaux (disons pas avec un passif de OUF ! ). J’ai donc décidé de m’offrir le second tome de cette série Aimer… et de relire le premier.

Liam prends le train tous les matins pour aller bosser. Par habitude, il cherche du regard le jeune homme qu’il a l’habitude d’observer en douce, se demandant quel genre de look ce dernier va afficher. Mais l’inconnu qu’il a surnommé Jay n’est pas là. A cause d’un train manqué, il semblerait que la chance soit au rendez-vous. Jay l’a aussi manqué et commence à faire naturellement la conversation à son compagnon d’infortune. Leur « amitié » débute et cette relation va prendre une tournure bienvenue quand Jay va percuter que Liam ne lui a pas tout dit.

J’ai trouvé le départ toujours aussi agaçant avec Liam qui ne sait pas trop où il campe mais je savais que cela n’allait pas durer.

Jamie -Jay- est un héros formidable. Il est irritant mais tellement magnifique qu’on pourrait tout lui passer. On devrait tous avoir un Jay dans nos vies !

Mais ce que j’aime ici, c’est le départ de leur relation : deux inconnus, un quai, un train et BOUM, collision de deux univers bien distincts. Pourtant, la chose incroyable, c’est que cela fonctionne au-delà de toute espérance. Jay et Liam partagent quelque chose d’unique. C’est ma perception du récit, et j’ai adoré m’y replonger. L’évolution du couple est « parfaite ».

J’ai beaucoup souri, même ri. Un excellent roman pour se détendre.

Ma note : 4,5/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s