Avis

Aux petites heures de la nuit de Flo Renard

Couverture et résumé :


À dix-sept ans, Benjamin, violoniste talentueux, ambitionne de devenir instrumentiste quand un accident de la route vient briser tout net ses espérances. Devenu paraplégique, il doit réapprendre à vivre sans ses jambes et faire face aux contraintes de son nouvel état.

C’est aux Épicéas, un centre de rééducation de la banlieue grenobloise, que Benjamin fait la connaissance d’Élise, une adolescente dynamique, et de Léopold, jeune homme à l’humour cynique, deux patients aussi malmenés que lui par la vie. Grâce à l’amitié de la première et l’amour du second, mais aussi la musique, Benjamin entame son long chemin vers la guérison. Alors qu’il recommence à prendre goût à l’existence, d’étranges phénomènes se produisent, qui menacent de le faire basculer dans la folie…

Au-delà d’une romance entre deux garçons, Aux petites heures de la nuit est le récit d’une reconstruction, teintée de mystère, d’humour et, bien sûr, de musique.

Mon avis :

Cela faisait un petit moment que je rêvais de relire ce roman. Je viens d’acheter la version papier. J’en ai donc profité pour l’ouvrir à nouveau.

J’ai découvert Flo Renard avec son autre livre Marathon Men que j’avais bien aimé.

Pour ce roman-ci, j’avais écrit un commentaire sur Amazon, précisant que j’avais trouvé le début un peu long. C’est toujours le cas. Cependant, c’est vraiment une belle histoire que l’auteure nous livre.

Le récit débute alors que Benjamin intègre une clinique privée pour sa rééducation : Les Epicéas. Il y fait la connaissance d’Elise. Nos deux jeunes héros ont perdu l’usage de leurs jambes et sont donc en fauteuil. Si Benjamin espère toujours marcher un jour, bien que les médecins ne soient pas optimistes, pour Élise, c’est un état définitif. La jeune fille fait pourtant preuve de beaucoup de force et de courage. Elle a un sacré caractère. Benjamin est d’abord abattu. Il fait des cauchemars à cause de l’accident qui a causé sa paralysie. Il pense que tous ses rêves sont fichus et qu’il ne deviendra pas le grand violoniste qu’il voulait être. Après une grosse colère, Benjamin se décide à rejouer de son instrument. Cela va être le début d’événements mystérieux pour notre héros. La résonance d’une mélodie, des rêves troublants et d’autres manifestations vont mettre à mal la santé mentale de Benjamin. Ajoutons à cela l’arrivée de Léopold, à qui il manque une jambe, qui va s’amuser à titiller Benjamin.

Flo Renard aborde le thème du handicap avec douceur. L’important pour nos héros est la reconstruction, la rééducation. Il faut qu’ils s’adaptent à leur nouvelle vie. Ensuite, vient celui de l’amitié, pas toujours évidente dans un endroit confiné comme ce centre de rééducation. Nos jeunes protagonistes ne manquent pas d’humour malgré leur situation. J’évoque, en dernier, cette histoire d’amour entre Léopold et Benjamin. Elle est bien présente mais elle ne prend pas le dessus sur le reste. Si cela se passe de façon très classique, pas avec fracas, j’ai trouvé qu’ils étaient tous les deux très attachants.

Le plus de ce roman, c’est la petite intrigue paranormale. J’ai trouvé que le scénario était bien mené et entraînant une fois qu’on atteint le tiers du texte. J’adore les histoires de ce type même si je n’en lis que peu.

Ce n’est pas un récit parfait, il est long à se mettre en place, certains passages auraient pu être approfondis. J’aurai même apprécié une fin traitant un peu plus de nos héros : comme un passage sur eux, des mois ou des années après.

Cependant, c’est un roman Coup de Cœur pour ma part. Je ne saurai vous expliquer pourquoi exactement. C’est un tout. On y trouve un mélange justement dosé entre amour, amitié, handicap et suspense.

J’ai adoré ma relecture.

Ma note : 5/5

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s