Avis

L’enfer est complet en cette saison de Solade

Couverture et résumé :


Entendant le doux nom des Caraïbes, vous vous projetez surement des images en trois dimensions de plages de sable fin et d’eau turquoise. Le tableau aurait pu être idyllique. Malheureusement, considérant la situation dans laquelle je me trouvais, la seule eau dont je pouvais vous faire miroiter les reflets était celle d’une mangrove pullulante de vie, et en lieu et place d’une plage j’eus droit à un vicieux piège végétal. Et c’était sans compter _la chose_ qui en avait après moi… » Jusqu’à récemment, Sacha était persuadé de mener une vie tranquille et solitaire en venant s’exiler sur cette île quelques années plus tôt. C’était là son utilme essai de se rapprocher de parents qu’il avait à peine connus, avant que ces derniers, toujours en voyage, ne disparaissent complètement de sa vie lors d’une tempête en pleine mer. Habitué à une certaine marginalité et une apathie certaine, c’est sans aucun doute ce qui lui permit de garder un recul tout relatif à la série d’évènements insolites qui débuta un soir de novembre. Dès lors, c’est tout un autre monde qui se dévoila à lui, avec autant d’effet qu’un changement de saisons… ou presque.

Mon avis :

Sacha vit depuis quelques temps dans les Caraïbes. Il travaille dans un bar. Il mène une vie très solitaire et tranquille. Son patron, Bart, aime bien le taquiner sur sa vie sentimentale… inexistante !

Un soir, après le travail, attiré malgré lui par des sons, il assiste à un rituel. Si la confusion l’anime durant les premières secondes, le doute n’est plus permis lorsqu’il fuit. Une créature le poursuit et elle n’a rien d’humain ni même d’animal.

Alors qu’il croit sa dernière heure arrivée, quelqu’un se pointe et le sauve.

Le gros point négatif que j’ai pu trouver, et pas des moindres, c’est le manque de clarté de certains passages. J’ai été perdue à de multiples reprises me faisant la réflexion que trop de mystères tue le mystère !

L’histoire en elle-même m’a semblé originale et dépaysante. J’avoue attendre avec impatience le prochain tome qui, je l’espère, viendra fournir les réponses manquantes.

Sacha s’adapte très facilement (trop ? ) aux événements. Même si lui-même explique pourquoi, je reste un peu perplexe surtout qu’il n’a pas vraiment baigné dans le surnaturel !

Djinn est un personnage intrigant et j’adore son allure. Il a pris forme dans mon esprit de façon très nette. Si un illustrateur se lance dans un portrait, je serai curieuse de voir ça !

Dans ce roman, il est question de rites, de créatures divines et fantastiques mais surtout de quête. Une quête pour Djinn, Bart et Sacha dont il est peu probable de ressortir indemne. Ce récit ne laisse pas indifférent.

Un texte très bien écrit, malgré ma perception confuse, mêlant humour, amour et angoisse dans un décor paradisiaque qui prend peu à peu les couleurs de l’enfer.

Pour me prononcer définitivement, je vais attendre la suite, mais c’est un roman que les amoureux de l’imaginaire ne manqueront pas d’apprécier.

Ma note : 4/5

Publicités

4 commentaires sur “L’enfer est complet en cette saison de Solade

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s