Avis

Ouvrir les yeux de Marc Gardner

Couverture et résumé :

81p8K3WIm8L._SL1500_.jpg

Après avoir brûlé la chandelle par les deux bouts, Paul a décidé de reprendre sa vie en main. Aujourd’hui de retour dans sa ville natale, il jongle entre une formation d’instituteur, un stage et des heures de ménage dans des bureaux. Tout aurait été pour le mieux s’il n’avait pas la fâcheuse habitude de réarranger la décoration des employés.

Mais voilà que l’un d’entre eux remarque son petit manège et laisse un message à son intention. Commence alors une étrange correspondance entre Paul et le mystérieux comptable.

Mon avis :

Voilà un roman que j’ai attendu longtemps, depuis sa sortie en octobre 2017. J’ai profité d’une promotion annoncée par MxM Bookmark en faveur de la Saint-Valentin (du 05/02 au 19/02/2018) pour m’offrir la version numérique en attendant d’ajouter Ouvrir les yeux sur mon étagère.

Cela pour préciser à quel point j’ai idéalisé ce texte dont on a beaucoup parlé.

Qu’en est-il dans ma tête ?

Le roman commence lentement pour nous permettre de faire connaissance avec Paul, le narrateur. Paul est vraiment très curieux et aime beaucoup regarder les bureaux et armoires à fournitures là où il fait le ménage. Un beau jour, l’envie le prend de déplacer une figurine sur un bureau habituellement vide de tout objet personnel. Le lendemain, ce sont deux figurines qui l’attendent sur ce même bureau. Tenté, il y touche. S’installe ensuite un échange épistolaire sur des post-it et des lettres entre Paul, notre narrateur et un mystérieux F.

Au départ, Paul a des doutes et se demande s’il ne fait pas une bêtise mais il se prend vite au jeu et fait des déductions plus ou moins farfelues à propos du mysterieux F.

En parallèle de ce job, il jongle avec la reprise de ses études, un stage et sa famille (assez distante).

Paul a une vie plate jusqu’à ces fameux échanges qui l’animent bien plus qu’il ne le souhaiterait.

Toute la première partie du roman se déroule dans cette ambiance mystérieuse. On ne peut que sourire lors de certains passages. Des moments qui mettent du baume au cœur… jusqu’à cette deuxième partie, celle où Paul rencontre F. dans la réalité. J’avoue avoir eu quelques sueurs froides à des moments et une furieuse envie de mettre une paire de gifles à Paul. Finalement, ce livre porte très bien son titre. Mais le chemin est long et parsemés de pièges, tel un chasseur qui se prendrait le pied dans ceux qu’il a lui-même posés !

J’ai trouvé beaucoup de justesse aux mots. Il faut le dire. Ce récit contient de très bonnes choses et de moins bonnes. Mais Paul est un héros qui a le droit à l’erreur, celui de grandir aussi afin d’ouvrir les yeux.

C’est une histoire touchante que nous propose Marc Gardner. J’ai trouvé la fin très facile (un peu trop), quelques lignes supplémentaires n’auraient pas été de trop. Ce qui est souvent le cas quand on se prend dans l’histoire.

Un bon moment de lecture.

Ma note : 4,5/5

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s