Avis

Quand le destin s’en mêle de Michel Masméjean

Couverture et résumé :

PicsArt_01-18-09.45.47


Recueil de nouvelles

On a coutume de dire que c’est son propre caractère qui forge à chacun sa destinée.

Que dire « d’Hector, de Saïd ou d’Oscar », pouvaient-ils enrayer la marche du destin, avaient-ils les moyens de changer le cours de leur vie, de modifier cet ordre immuable fixé par avance et croire que l’on peut obtenir plus que ce qu’il donne ?

Pour la descendance de « Pañolero » aussi le destin est impitoyable, elle l’oblige à nouveau à combattre et la force à revivre l’épreuve fatale.

Et que dire du lémure de « Chimères », témoin fragile qui revient des ténèbres et retrouve par hasard sur la planète bleue son amour perdu et en deviendra le spectateur impuissant face aux aléas de la vie et à ses douloureuses incertitudes.

Ce recueil de cinq nouvelles est agrémenté d’illstrations de ma composition (tableaux sur toile à la peinture à l’huile).

Mon avis :

Un court recueil où l’on débute la lecture dans une ambiance fantomatique avec le titre Chimères. Il est question ici d’un amour passé et de renouveau. Dans L’immigré, Saïd nous emporte avec lui, dans une vie où l’on ne veut pas de lui. Cette courte nouvelle prend une allure macabre qu’on voit venir mais contre laquelle on ne peut rien. Hector de son côté n’est pas en reste non plus. C’est un personnage qui semble avoir quelques soucis. Quand sa voisine de train reçoit de la visite, il est loin d’imaginer ce qui va arriver ! Ultima vuelta est la nouvelle que j’ai préféré. J’ai beaucoup aimé le concept ! Même si je ne suis pas particulièrement fan de corrida, il faut bien admettre que c’est quelque chose qui peut fasciner autant que déranger. On termine ce recueil avec Oscar qui ne m’a pas vraiment emballé même si ce texte est original.

Globalement, nous avons un recueil avec un ton récurrent : le fatalisme. C’est comme cela que je l’ai perçu. Ça vient appuyer le titre qui mentionne le destin et peut-être l’impossibilité de changer ce qui est prévu.

C’est à lire. C’est à regarder aussi. Les illustrations sont en couleurs. J’ai une préférence pour L’attente.

Ma note : 3,8/5

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s