Avis

Un Noël dans les Catskills de Nora Roberts

Couverture et résumé :

PicsArt_01-15-08.32.15

À la mort de son oncle, Pandora apprend, stupéfaite, qu’elle hérite de la fortune du vieil homme, ainsi que de sa maison des Catskills. À une condition : qu’elle y habite durant six mois avec Michael Donahue, un homme qui l’a toujours horripilée par son arrogance, mais pour lequel son oncle avait une grande estime. D’abord réticente, Pandora finit par accepter, au nom de l’affection qu’elle vouait à son oncle, et par attachement à la demeure, qui abrite ses plus beaux souvenirs d’enfance. Et, alors que la neige isole peu à peu la demeure des Catskills du reste du monde, et que Noël approche, Pandora se promet de tout faire pour que cette cohabitation forcée se passe au mieux. Même si Michael, toujours aussi insupportable – et toujours aussi séduisant – la trouble beaucoup trop à son goût…

Mon avis :

J’ai choisi de vous mettre les deux couvertures des romans que je possède. Comme cela faisait un moment que je n’avais pas lu du Nora Roberts, je n’ai pas fait attention. Mais c’est Nora Roberts, alors, cela ne me gêne pas d’avoir des doublons.

A propos du Noël dans les Catskills, qui a été publié fin des années 80 dans sa version originale, nous pouvons saluer la performance de cette romance pour l’époque. J’ai toujours admiré cette auteure pour cette capacité de se détacher du lot.

Et c’est un récit qui passe, même aujourd’hui. La reine du suspense a encore frappé !

Pandora et Michael sont les seuls membres de la famille de l’oncle Jolley qui se souciaient de lui. Cet homme excentrique a écrit un testament très original : Pandora et Michael doivent vivre ensemble, à « La Folie », sa maison dans les Catskills.

Pandora se laisse convaincre même si elle pense qu’il sera difficile de cohabiter avec ce cousin qu’elle a bien du mal à supporter.

On est dans une trame très classique où les deux héros se détestent pour mieux s’aimer. Ce qui fait le petit plus de cette romance réside plutôt dans les drôles d’aventures que nos héros ne s’attendent pas à vivre. Nora Roberts a toujours su manier la plume dès lors qu’il s’agit de mettre un zeste de suspense dans ses romans.

Michael et Pandora seront obligés de s’unir pour mettre fin aux éléments qui se déchaînent contre eux.

Pandora est une femme de caractère. Elle a bien l’intention de ne pas se laisser faire. Michael est plus discret que cette dernière, préférant s’abstenir de parler là où les mots sont inutiles.

Cette histoire est très sympathique pour passer un bon moment.

Ma note : 4/5

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s