Avis

Le souffle suspendu de Heather Gudenkauf

Couverture et résumé :

51A+BIjRM-L._SY400_

Pour les enfants de Broken Branch, dans l’Iowa, c’est le dernier jour de cours avant les vacances. Une journée ordinaire, si ce n’est le froid glacial et la neige, inattendus en ce début de printemps. Une journée comme les autres qui tourne pourtant au cauchemar quand un homme armé s’introduit dans l’école, prenant les élèves et leurs professeurs en otage. A l’intérieur comme à l’extérieur de l’école débute alors une attente terrible et angoissante. Face à la peur, face au danger, Holly, Augie, Will, Meg et les autres habitants de Broken Branch vont devoir abandonner toutes leurs certitudes, donner un autre sens à leur vie et poser un regard différent sur ceux qu’ils aiment, parfois si mal. Tandis qu’une tempête de neige isole peu à peu la petite ville du reste du monde, tous le savent : plus rien ne sera jamais comme avant à Broken Branch…

Mon avis :

Ce roman est intéressant pour sa construction. L’auteur alterne différents points de vue dans de courts chapitres.

Qui suivons-nous?

En premier lieu, Holly, la mère de famille hospitalisée. Au fil des pages, nous comprenons qu’elle est une éternelle insatisfaite qui n’a encore pas trouvé la clé du bonheur.

Ensuite, nous découvrons Augie, treize ans, fille d’Holly, malheureuse comme les pierres d’avoir quitté ses amis, sa mère et sa ville. Elle est en colère contre son entourage mais plus encore contre elle-même.

Madame Oliver est une enseignante de la vieille école, qui apparaît probablement comme une rabat-joie pour les autres. Elle est proche de la retraite.

Meg est flic. Fraîchement divorcée du père de sa fille, elle a encore un peu de mal à partager cette dernière même si elle comprend l’importance de la relation entre sa fille et son ex.

Nous terminons avec Will. Il est le père de Holly et le grand-père de Augie et P.J. C’est un travailleur. Il s’occupe d’un élevage de bovins et estime que tous les membres de la famille doivent donner de leur personne pour l’exploitation. Il a beaucoup de mal à apprivoiser les enfants de Holly.

Contexte et histoire :

C’est le dernier jour d’école avant les vacances de Printemps. L’hiver est encore bien installé à Broken Branch. A l’intérieur de l’école, quelque chose se passe. Personne ne sait exactement quoi. Les seules infos dont nous disposons sont celles que Augie donne à Holly dès le début du roman. Quelqu’un est là, armé et tient son frère P.J.

L’auteur nous renvoie plusieurs heures auparavant. Chaque voix nous permet de voir la situation sous tous les angles. Le seul que nous n’avons pas est celui de l’homme armé.

Au fil des pages, nous en apprenons plus sur Holly, qui est loin d’incarner la mère parfaite. Elle a quitté Broken Branch plusieurs années plus tôt pour ne jamais y revenir, rejetant ses parents. Augie et P.J. se retrouvent à vivre avec des grand-parents qu’ils ne connaissent pas et dont ils ont entendu beaucoup de mal.

Madame Oliver est de loin mon personnage préféré. J’ai beaucoup aimé chaque pan qu’on découvre sur elle. Elle est droite, exemplaire tout en ayant bien conscience de ses défauts.

Will se sent démuni par l’arrivée des enfants d’Holly. Ce n’est pas un mauvais homme mais il est difficile d’établir des liens alors qu’on vous a décrit comme tel. C’est un homme d’action.

Meg nous permet de suivre les étapes des policiers dans cette affaire. Elle est assez spéciale mais les moments où elle est mise en avant sont intéressants.

Chacun imagine qui ferait le meilleur suspect : un ancien élève, un ancien enseignant, un parent, … ?

Personne à Broken Branch n’aurait pensé que cela puisse arriver : pourtant, un homme armé est bien entré dans l’école. Les motivations sont floues jusqu’aux dernières pages.

C’est un roman assez long, plus de 400 pages et il ne relate que quelques heures dans la vie de ses protagonistes. Mais l’auteur, en nous livrant des détails sur les vies des uns et des autres, ménage le suspense. Le rythme est bon, peut-être un peu lent, avec une belle accélération dans les dernières pages.

Un roman sympathique, qui ne nous dévoile pas qui est le coupable avant de se trouver devant lui. Il est tout à fait possible de le deviner quand même.

Par contre, il est dommage que certains détails n’aient pas été traités par l’auteur alors qu’ils sont mentionnés plusieurs fois, comme un goût d’inachevé…

Est-ce que c’est crédible ? Je crois que ça peut l’être.

Ma note : 4/5

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s